Engagée dans une ZAD (zone à défendre) !

les-opposants-a-l-incinerateur-se-mobilisent-depuis-octobre_2412956_800x400
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Il y un an environ, grâce à une amie très engagée, j’ai pris conscience de la « santé » de la terre. Je défends depuis beaucoup d’idées écologiques. Et aujourd’hui, pour la première fois, je suis devenue réellement militante. Pourquoi ? Sans doute parce que ce dont je vais vous parler concerne ma ville natale : Rochefort.

Une ZAD pour manifester pacifiquement

Nous avons créé une ZAD (Zone À Défendre) afin d’occuper la zone qui va être détruite pour construire un hyper incinérateur, qui viendra remplacer les deux incinérateurs qui existent déjà à Échillais et à Oléron. Coût du projet : environ 83 millions d’euros. D’un point de vue strictement économique, c’est donc déjà inacceptable. Mais c’est surtout une catastrophe sanitaire et environnementale. 102 médecins rochefortais se sont d’ailleurs prononcés contre, précisément parce que cela pourrait provoquer des dégâts au niveau de la santé et de l’environnement. Une raison de plus de s’opposer au projet ? Les pertes d’emploi.

Pourquoi une ZAD ? Parce que c’est une façon de manifester pacifiquement. Et c’est ce que nous sommes, pacifiques. Mais également parce qu’ailleurs en France, il y en a déjà, et que cela fonctionne. Le but est d’occuper la zone afin que les travaux ne commencent pas et que les négociations sur le projet reprennent, car des solutions moins chères et plus écologiques existent, mais les décideurs ne veulent rien entendre.

Pourtant, les 3/4 des habitants sont contre ce projet. Et ils nous soutiennent énormément. Nous recevons beaucoup de dons : bois, fenêtres, taules, mais aussi nourriture, couvertures, et également des véhicules, des caravanes, car nous souhaitons construire un petit village de cabanes en bois. Nous organisons des événements tous les dimanches midi (galette des Rois, soupe populaire) afin qu’on nous soutienne encore et encore.

Non, Mr le maire, nous ne sommes pas « rien »

Zad EchillaisLe maire de Rochefort, Hervé Blanché, nous a insulté, nous traitant de « rien », car nous ne payons pas d’impôts sur la commune, que nous n’y habitons et n’y travaillons pas. Pour lui, nous n’avons donc pas notre mot à dire.

Pour ma part, je suis née à Rochefort, je vais travailler à Rochefort dans les prochaines années et je m’y rends pour des cours de danse cinq fois dans la semaine. Mais même sans cela, j’aurais participé, car nous sommes tous concernés, de près ou de loin, par la santé humaine et environnementale.

Avant leurs élections, les maires de Rochefort et d’Échillais étaient contre cet hyper incinérateur. Aujourd’hui, leur discours n’est plus le même. Ils disent que ce projet n’est pas nocif pour la santé. Remettraient-ils en cause les compétences des 102 médecins rochefortais qui assurent le contraire ?

Je pense que dans une démocratie, les projets de la Ville devraient être votés par peuple. Nous sommes loin de tout ça. Aujourd’hui, nous sommes obligés de vivre dans un monde qui meurt à cause des déchets, de la pollution, de l’élevage intensif des animaux… Nous sommes tous concernés, mais tous ne sont pas conscients des conséquences que cela peut entrainer. Et cela va être pire pour les générations suivantes. Il faut protéger cette terre sur laquelle on est né, parce qu’aujourd’hui, sans elle, nous ne serions pas là. Beaucoup de gens, comme les politiciens, l’oublient.

À ceux qui veulent nous soutenir, nous ne lâchons pas. Rejoignez-nous sur place. Et Rejoignez la page Facebook « ZAD Échillais » !

Salomé, volontaire en service civique, La Rochelle

Crédit photo © Photo Xavier Léoty

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
4 RÉACTIONS
  • Elsa 2 février 2015

    Une ZAD c’est aussi l’appropriation d’un espace par des gens qui n’ont rien a y faire. C’est aussi l’opposition à la puissance publique, à l’était de droit, à des élus qui ont été choisis par le peuple, c’est ce qu’on appelle la démocratie, c’est de cette façon qu’on ne vit pas à l’état de nature, et qu’on ne s’entretue pas.
    On peut vouloir défendre plus de démocratie participative surtout au niveau régional, communal etc. Mais cette mode qui consiste à créer une ZAD dès qu’on est en désaccord avec un projet est très grave. On peut manisfester, faire des pétitions mais décider sans vote, sans concertation que tel ou tel projet n’est pas bon, seulement parce qu’on est une minorité prête à créer une ZAD est grotesque. Je ne parle pas ici du projet que tu combats (car peut-être que dans ce cas présent une majorité est contre, je ne connais pas assez le sujet), mais des ZAD en général.

    Demain moi et mes potes on est contre le tarif unique des transports en ile de France, on bloque une ligne indéfiniment, la vie de gens qui pour une majorité sont surement pour ce changement.

    Bref au lieu de combattre pour votre lopin de terre, combattre pour une démocratie plus participative, plus d’information et de sensibilisation serait plus intéressant.

    Dotant plus quand on connait en réalité très peu les enjeux économiques ( cf center parc de la forêt de chambran), région économiquement en déclin dont le projet pourrait forunir de nombreux emplois. Et qu’on fait preuve de malhonnêté intellectuelle, comme pour le barrage de sivens, devant profiter à de nombreux maraichers, dont certains de fillière bio ( et non qu’à d’affreux céréaliers)

    Le contre tout sous prétexte de préserver la terre, est abérrant dotant plus quand on sait qu’aux dernières élections, les réprésantants de ces idées, on eut des résultats marginaux.

    • Salomé 17 février 2015

      Je pense pour ma part que c’est vital de se battre contre cet hyper-incinérateur, il s’agit de la santé de tous et de l’environnement et les emplois sont beaucoup moins important que les êtres humains.
      Sans nous il n’y aurait pas d’emploi, alors il pourrait se soucier de notre santé ainsi que notre environnement.

      Si vous pensez que sauver notre économie est plus important que sauver notre environnement, essayer de compter votre argent en retenant votre souffle.

  • Max 16 février 2015

    Il y a une différence entre la santé de toute une région et le tarif unique des transports en île de France … enfin de mon point de vue.

  • TEXIER 17 février 2015

    Réponse à Elsa…
    En bref…
    On n’a pas voulu ce projet dhyperincinerateur à Échillais.
    La démocratie a été bafouée pas des mensonges et fausses promesses pré électorales.
    Les pleins pouvoirs ont été donnés, par les urnes, à des politiques qui nous ont menti et qui maintenant nous dédaignent et se cachent.
    La ZAD est le dernier rempart au déni de démocratie.
    Concernant les autres ZAD, je ne connais pas assez en détail le fond de l’histoire.

RÉAGIS