Pourquoi j’ai manifesté contre le Front National

manif anti FN 29 mai 2014
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

On m’a posé la question de pourquoi avoir manifesté contre le front national hier, et de m’opposer au choix de ces quelques millions de personnes. Antidémocratique? Que nenni!

J’aimerais que tout un chacun aille se renseigner un peu mieux sur l’historicité de ce parti, des « valeurs » qu’il prône et également ce qu’il prévoit dans son programme.

Ce parti dont même la création est douteuse, véhicule des idées qui sont anticonstitutionnelles et antirépublicaines. L’austérité, le rejet de l’autre ainsi que « la préférence nationale » vont à l’encontre de la devise de la République énoncée au nom de l’universalisme et qui fait partie du bloc de constitutionnalité, texte qui prime sur tous les autres.

Je n’ai donc aucun scrupule (si tant est que c’en est un), à m’opposer à ce choix de majorité et à le dénoncer, car le Front National est un parti anti social, anti féministe et raciste.

J’ai entendu dire que la manifestation était un véritable échec, que les jeunes ne savaient pas pourquoi ils manifestaient et scandaient toujours les mêmes slogans. C’est en fait l’une des rares manifestations où j’ai véritablement senti de la colère, de l’émotion et de la révolte. Pendant près d’une heure et demi, tout le monde chantait avec fougue leur indignation contre ce parti qui nie les libertés individuelles, qui nie la pauvreté ainsi que l’humanité en scandant « la préférence nationale » et distillant une idéologie ultra-libérale sous des propositions populistes doit être dénoncé et nous nous devons de le montrer sous son véritable jour.

Alors bravo et bas le front de la haine.

Sophia, 21 ans, animatrice du blog la petite robe rouge, Marseille

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
4 RÉACTIONS
  • invité 3 juin 2014

    Bonjour, je me permets de répondre à cette article.
    Tout d’abord je pense que la majorité de ce qui vote FN sont des personnes qui veulent juste protester contre le gouvernement déplorable qu’il y a depuis les ères Chirac.
    Ensuite, quand vous parlez du passé; ça n’a aucun sens, car le FN n’a jamais été au pouvoir. Comment avoir une certitude de la sorte??
    S’il y a des choses à modifier c’est bien l’exil des entreprises et la porte fermer aux étrangers. Pourquoi?? Il n’y a plus de travail en France quel est l’intérêt d’amplifier le chômage?
    Tout parti politique est corrompu, à chaque nouveau président élu les magouilles surgissent de nulle part.
    Les politiques ne pensent qu’à leurs propres biens.
    En conclusion, il n’y a aucun intérêt à manifester, critiquer voire injurier un parti. Il faut être un peu plus censé que ça. Il y a des problèmes bien plus graves que ça tels que les pesticides, OGM, les édulcorants,…..
    Un peu de respect pour toutes les personnes malades seraient utile. Je pense qu’ils trouvent toutes manifestations dénuées de tout sens.

  • Bruno 3 juin 2014

    Bonjour Sophia !
    Quelques remarques sur ton coup de gueule :
    Manifester contre le FN n’est bien sur en aucun cas anti démocratique, ce qui le serait c’est de ne pas reconnaitre le résultat de ces élections…
    L’historicité du FN me semble acquise, son importance n’est plus -malheureusement- à démontrer. Que les gens aillent se renseigner sur son histoire, ses origines, ses « valeurs » serait par contre en effet un excellente idée, même si je doute que cela fasse baisser fondamentalement ses scores… leurs discours sont assez clairs il me semble.
    Par ailleurs ces discours, s’ils sont régulièrement attaqués ne sont que très rarement condamnés pour anticonstitutionnalité… le reconnaitre en tant que parti c’est d’ailleurs déjà le légaliser de fait. Il joue pour arriver aux scores que l’on connait sur tous les mécontentements populaires, rapellant là les heures les plus noires de la république romaine ou de la démocratie Athénienne (laquelle sert toujours de modèle dans nos manuels scolaires malgré son élitisme, son racisme et son machisme).
    Le FN n’est pas féministe, c’est certain, ce n’est pas non plus une idéologie d’ouverture et de mondialisme qu’il promeut, mais il n’est pas ultra libéral et austère, au contraire.
    Sa préférence nationale est choquante mais elle ne cache à mon sens pas du tout de l’ultra libéral. Le parti -qui réfute pourtant la case d’extrème droite- se revendique souverainiste et anti mondialiste, à l’opposé donc du libéralisme. Paradoxalement, le PS est bien plus libéral que le FN. Le libéralisme, s’il est à présent toujours compris comme purement économique est aussi une idéologie plus large qui a une époque était à gauche et déjà opposée à la droite de l’époque, laquelle ressemblait assez au FN d’aujourd’hui…
    D’ailleurs le FN ne nie pas la pauvreté, au contraire, il en joue très bien, l’accentuant pour renforcer le pathos des « pauvres » français dont le travail et les impots sont « volés » par les étrangers ! L’électorat est d’ailleurs majoritairement populaire malgré des cadres du parti vivant à Neuilly et/ou d’origine grandes bourgeoises-ultra catholiques…

    Bref, cette manifestation était bien sur très importante pour marquer son refus des idées eurosceptiques du parti vainqueur, mais il faut justement bien comprendre que c’est le refus de cette europe pour le moment perçue comme ultra libérale et emmerdante qui a permi au FN de l’emporter…

    Voila, maintenant à nous les jeunes de bâtir « l’Europe de demain » comme dirait le père Brassens et ce de telle façon que plus personne (hormis les racistes congénitaux, les ultras souverainistes et autres fondus) n’ait envie de voter pour des partis de type FN…

  • Neila 8 juin 2014

    Fermer la porte aux etrangers pour ne pas amplifier le chomage? Exemple typique de l’argument populiste sans fondement qu’utilise le FN. Potasse tes statistiques,et fait une petite recherche, les étrangers rapportent bien plus d’argent qu’ils n’en coûtent à la France.

  • Oussama AFEV Créteil 11 juin 2014

    Alors on faire un peu l’historicité de la gauche:

    L’éternel Victor Hugo, Discours prononcé le 18 mai 1879 au banquet commémoratif de l’abolition de l’esclavage:
    «Cette Afrique farouche n’a que deux aspects : peuplée, c’est la barbarie, déserte c’est la sauvagerie ! (…) Allez peuples, emparez vous de cette terre ; Prenez-là ! A qui ? A personne !. Prenez cette terre à Dieu ; Dieu donne l’Afrique à l’Europe ! Prenez-là, non pour le canon, mais pour la charrue ; non pour le sabre, mais pour le commerce ; non pour la bataille mais pour l’industrie (applaudissements prolongés). Versez votre trop plein dans cette Afrique, et du même coup résolvez vos questions sociales, changez vos prolétaires en propriétaires ! Faites des routes, faites des ports, faites des villes ! Croissez, cultivez, colonisez, multipliez, et que sur cette terre de plus en plus dégagée des prêtres et des princes, l’Esprit divin s’affirme par la paix et l’Esprit humain par la liberté (applaudissements enthousiastes..) ».

    Notre ami de l’école Jules Ferry, discours à la chambre du 28 juillet 1885:
    «Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un doit vis à vis des races inférieures ; mais parce qu’il y a aussi un devoir. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. »

    Le grand Jean Jaurès:
    « La civilisation [que représente la France] en Afrique auprès des indigènes, est certainement supérieure à l’état présent du régime Marocain. »

    Vous comprendrez vite que la plupart des campagnes de colonisations ont été mené par des gouvernements de gauche.

    A bientôt,
    Salutations

RÉAGIS