Etudiants, option entrepreneuriat !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

« Entrepreneur » est un mot en vogue. En tant qu’étudiants, nous sommes de plus en plus nombreux à tenter l’aventure de l’auto-entrepreneuriat. Ce statut nous permet de devenir des travailleurs indépendants et d’effectuer ponctuellement des missions. Selon nos domaines de compétences, on devient traducteur, rédacteur web, développeur… Pourquoi cet attrait pour l’entrepreneuriat ? Et comment ? Je vais vous raconter mon expérience et celles d’autres étudiants qui ont choisi de faire rimer job d’été avec opportunité.

« Léna, lorsqu’elle était en troisième année de licence à l’École Nationale d’Architecture de Bretagne, a créé son auto-entreprise et réalise des images 3D pour une agence parisienne. Ses revenus lui permettent notamment de payer l’équipement coûteux dont elle a besoin pour ses études. »

En tant qu’étudiant, on aime tout particulièrement le mot qui accompagne l’auto-entreprise : « free-lance », autrement dit liberté. D’horaires, de productivité, et de rester chez soi devant son ordinateur.

Avec cette liberté viennent les responsabilités, celles de savoir s’organiser, de démarcher les clients et de satisfaire leurs attentes, de faire établir un contrat. Autant de choses utiles qui nous servirons dans nos emplois futurs. A mentionner sans hésiter dans la rubrique  »atouts professionnels ».

« Guillaume, lorsqu’il effectuait son Master mêlant Internet et Gestion, est devenu auto-entrepreneur. Prestataire de Services informatiques, il effectue des missions relatives au net, au conseil et à la formation. Il avoue très bien concilier les statuts d’étudiant et d’auto-entrepreneur et reconnaît que cette expérience a améliorée son esprit d’initiative. »

Alors, créer une auto-entreprise, qu’est-ce que cela pourrait vous apporter ? Au choix et à cumuler : un job d’été original ; une belle mention sur un CV et lors des entretiens ; des lettres de recommandation qui se transforment en leviers plus puissants que la moyenne ; une expérience professionnelle inédite.

Une bonne nouvelle : le processus est très simple !

Une inscription gratuite sur le site de l’URSSAF et vous obtenez votre numéro de siret et le droit d’établir des contrats et des factures (hors TVA !). Pour les déclarations fiscales, tout se fait chaque trimestre via Internet, et on ne paie des charges que si l’on a des revenus !

« Micke, étudiant en communication événementielle et auto-entrepreneur, a créé une agence qui s’occupe du management d’artistes, de créations d’événements, et de conseil en relations publiques. Il apprécie tout particulièrement le fait de mener ses propres projets et souhaite par la suite faire grandir son entreprise et créer des emplois. »

Mon expérience est un peu similaire. Je suis devenue auto-entrepreneure il y a 2 ans en première année de double licence pour effectuer des missions de rédaction web et de rédaction publicitaire. Ce statut m’a permis de travailler pour des clients situés en Asie et aux États-Unis. Cette expérience m’a immergé dans le monde du travail, à mon rythme, a développé mon réseau et mes compétences. Il m’a aussi aidé à construire mon futur parcours professionnel.

Et si ce statut vous aidait à réaliser VOS projets ?

 

 

Estelle, 22 ans, étudiante en double-licence Anglais/Lettres modernes, Rennes

Illustration  ayiss.fr

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
3 RÉACTIONS
  • sonia 22 avril 2014

    Salut 😉

    Je suis moins même en train de créer mon auto entreprise. Je me suis totalement reconnue dans cet article! « liberté » c’est là le maître mot de cette magnifique expérience! je ne suis qu’en première année, j’ai peu voire pas du tout d’expérience mais grâce à cet auto entreprise (qui est mon bébé désormais) j’en apprend tous les jours sur le monde du travail et sur moi même! Merci pour cet article, je trouve ça sympa de faire partager et/ou découvrir ton expérience de l’auto entreprise!

    • Estelle 1 mai 2014

      Salut Sonia !

      Merci pour ton commentaire, il m’a fait très plaisir 🙂 ! Oui c’est magique de se dire que l’on a créé de A à Z une petite entreprise à son image, depuis je suis devenue accro à l’entrepreneuriat et j’ai hâte de mettre en place d’autres projets 😉 ! Je te souhaite une très bonne continuation, n’hésite pas à me contacter si tu le souhaites, je serais ravie d’échanger avec toi !

RÉAGIS