Ils ont imaginé leurs ZEP !

Saint-Yrieix
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Nous sommes les élèves d’une classe de première année de CAP APR / ATMFC. En clair, ça veut dire : Agent Polyvalent de Restauration / Agent Technique en Milieu Familial et Collectif. Euh encore plus clair ? Ça veut dire que nous travaillerons dans la restauration collective, dans les services, l’aide à la personne, dans les hôpitaux ou les maisons de retraite, dans les crèches, les écoles ou les centres de loisirs…

Ecrire nos expériences, nos vies

Notre lycée professionnel se situe à Saint-Yrieix-

La rue du marché, plus animée... les jours de marché.

La rue du marché, plus animée… les jours de marché.

La-Perche (un peu moins de huit-mille habitants) en Limousin, plus précisément au sud de la Haute-Vienne, à deux pas de la Corrèze et de la Dordogne. C’est un petit lycée rural, dans une Cité scolaire où l’on trouve aussi un collège, une SEGPA et un lycée. Notre lycée professionnel prépare aussi au bac pro hôtellerie et donc, en plus du service de restauration rapide dont nous nous occupons deux fois par semaine, il y a aussi un restaurant d’application où beaucoup de gens des alentours viennent manger. Bon, vous ne connaissez peut-être (sûrement ?) pas notre petite commune, mais elle est pourtant « célèbre » pour différentes choses : son kaolin (pour faire la porcelaine de Limoges), ses fabriques de madeleines, mais aussi… son porc cul noir, une race porcine très appréciée.

Nous avons 16, 17 ou 18 ans, nous sommes externes, demi-pensionnaires ou internes, nous venons de tout près ou de plus loin, de communes voisines, de Limoges ou du bout du monde et nous avons pensé que notre expérience d’élèves de CAP d’un petit lycée professionnel (un peu plus de cent élèves !), à la campagne, dans un petit coin France, pourrait peut-être intéresser la ZEP.
Pour cela, pour écrire ou décrire notre expérience, notre vie, nous avons écrit nos propres ZEP. Les voici, en vrac.

Zone d’École Professionnelle

Je m’appelle Gurpreet. Je suis venu en France en 2013. Je suis venu d’Inde, d’Haryana, j’avais treize ans.

L'internat... désert en pleine journée.

L’internat… désert en pleine journée.

Aujourd’hui, j’ai seize ans. À mon arrivée, comme je

n’étais pas français, je suis allé dans un collège, dans une classe pour les élèves allophones, pour apprendre la langue française. Après, j’ai choisi d’aller en lycée professionnel pour apprendre le métier de cuisinier. J’ai fait des stages pour découvrir ce métier : le premier stage, de deux semaines, je l’ai fait dans un restaurant universitaire et le deuxième, je l’ai fait dans la cantine d’un collège de Limoges. Ça m’a plu. J’aimerais bien continuer et en faire mon métier, dans une collectivité.

Zone d’Élevage de Porcs culs noirs

Je m’appelle Émilie. J’habite à la campagne et je n’aime pas ça. Il y a des vaches et des vieux autour de chez moi.

Zone d’Efforts Prioritaires

Dans la vie, il faut faire des efforts, mais il y a des efforts prioritaires, comme aller au lycée, qui demande des efforts encore plus importants… Car pour moi, aller au lycée est une contrainte. Je ne fais pas partie de ces gens pour qui aller à l’école est un plaisir. Si je pouvais ne pas y aller, je le ferais. Mais bon, c’est un devoir d’y aller, je dirais même… une priorité. Raphaël.

Je m’appelle Leïla. Comme je ne veux pas faire les allers et retours entre chez moi et le lycée, je suis à l’internat. Dans ma vie, je dois faire beaucoup d’efforts : déjà, je dois arriver à ne plus dormir en cours…

Zone d’Écorce Pourpre

Je n’habite pas à Saint-Yrieix mais à Feytiat, c’est une commune dans la périphérie de Limoges, mais même si c’est à côté de la ville, on passe très vite à la pure campagne. Et j’aime ça. Léo-Paul.

Zone d’Estomac Plié

Je m’appelle Pema, je viens du Tibet. L’estomac plié ? C’est des grandes choses, c’est les examens, mais c’est aussi des petites choses dont je me souviens… C’est par exemple quand j’étais petite, ce jour où j’étais partie en ville, chez une amie, avec ma soeur. Cette amie habitait au sixième étage et quand j’ai regardé en bas, j’ai eu trop peur… Ou une fois que j’étais à une fête foraine, juste pour voir mon amie. Mais elle était dans une grande roue, j’avais l’estomac noué rien que de la voir.

Zone d’Élèves Partenaires

Je suis Anouck. Il y a une très bonne ambiance dans la

Le parking des bus... qui est aussi le rendez-vous des fumeurs.

Le parking des bus… qui est aussi le rendez-vous des fumeurs.

classe. Personnellement, je suis en APR, on est douze : six filles et six garçons. Tout va bien…
Mon nom, c’est Kongne, je suis guinéenne, j’habite à Limoges. J’aime être avec mes amies car elles m’aident beaucoup à parler français : dès que je fais des fautes de prononciation, elles me corrigent !

Zone d’Énorme Popularité

Je suis fan de certains chanteurs, comme Keen’v ou Ridsa. Sinon, j’ai beaucoup d’amis au lycée. Est-ce que ça veut dire que je suis très populaire ? Séverine

Zone d’En avoir marre des Parents

Je m’appelle Émilie. J’ai beaucoup souffert depuis la séparation de mes parents. J’en ai marre.

Zone d’Engagement Politique

Je m’appelle Samba et je vais plutôt parler d’un de mes amis africains, Toma, que j’ai rencontré à Paris. Il habite en France depuis 2013. Il a quitté son pays à cause de problèmes politiques, mais aussi parce qu’il n’y a pas d’emploi, ni d’assurance ou d’aide médicale de la part de l’État pour les hôpitaux, qui sont très chers. De plus, tous les jeunes ne peuvent pas aller à l’école parce que c’est cher et qu’ils n’ont pas de bourses. Les gens ont peur, c’est la guerre, il n’y pas de sécurité. Il s’est d’abord réfugié au Malawi, et ensuite il est venu en France. Selon moi, la population africaine ne représente rien pour ceux qui gouvernent. Le plus important pour les membres du gouvernement, c’est leur propre famille et leur entourage. Mon ami Toma se bat pour qu’il y ait des changements dans son pays, du développement, et pour aider les plus pauvres. Il participe à des associations qui permettent de trouver de l’argent, des vêtements, des médicaments à envoyer ou à ramener au pays. C’est un ami, mais c’est aussi un modèle pour moi, c’est pour ça que je parle de lui. Et c’est pour ça que je n’ai pas marqué son pays : je viens d’un autre pays d’Afrique que lui, mais la situation est la même et mes préoccupations sont les mêmes.

Zone d’Espérances Pour le futur

Je m’appelle Hamed et je viens de Côte d’Ivoire et je suis donc en lycée professionnel. Dans ma vie future, j’aimerais être indépendant et trouver du travail dans la restauration ou en boulangerie. J’aurai mon entreprise à moi, je ferai des bons pains, des gâteaux, des croissants. Mais avant, pour avoir de l’expérience professionnelle, il faut que je fasse des stages. Et j’aimerais aussi avoir une voiture, une maison et une famille.

Je m’appelle Seidy. Je voudrais voyager en Afrique, revoir mon pays. Je voudrais devenir footballeur professionnel. Je voudrais avoir mon diplôme. Je voudrais travailler dans un restaurant.

Je m’appelle Océane. Quand j’étais petite, je n’avais pas d’envies particulières, mais quand je voulais quelque chose, je l’avais. Je demandais à mes parents ou je me débrouillais pour l’avoir. J’aidais mes parents à faire le ménage et ils me donnaient une pièce. Et maintenant, je travaille le week-end, et les vacances. Mon futur, c’est d’avoir mon CAP petite enfance (je voudrais changer de CAP en fait). Je voudrais aussi réaliser mes deux rêves. D’abord, monter à cheval : pour ça, il me faut des cours… Sinon, j’ai aussi une amie, que je n’ai pas vue depuis longtemps, et qui a un cheval : mais ça va être difficile, parce que j’ai eu des histoires compliquées avec elle… Mon deuxième rêve, c’est de nager avec un dauphin. Et ça, ça risque d’être plus compliqué à obtenir…

Zone d’Énervements Partagés

Moi c’est Solenne et tout m’énerve. Les gens parlent sur les gens. Tout m’énerve. Les professeurs m’énervent. Le travail me soûle. Les cars m’énervent. Tout m’énerve.

Je m’appelle Kélyane, je vis sur Limoges. Ce qui m’énerve, c’est de me réveiller tous les lundis à cinq heures du matin. Il y a aussi cette prof que j’aime pas du tout (et en plus je l’ai le lundi !) Et il y a surtout une chose qui m’énerve : c’est les questions stupides que certaines personnes me posent.

Zone d’Estime de soi Pas au top

Je suis Morgane et je ne suis pas bien dans mon corps. Je me trouve laide. Je n’aime pas mes cheveux. Je trouve mes jambes trop grosses. Rien ne va.

Zone d’Ébahissements Permanents

Je suis une jeune fille, je m’appelle Sara, je viens de Côte d’Ivoire. Je vais parler de ma star préférée : Jencarlos Canela, c’est un chanteur, un acteur. J’adore les séries qu’il fait, je suis sa plus grande fan ! Dans ma chambre, il y a des photos de lui, je vis avec lui ! Même ma famille en a marre que je me consacre d’abord à lui et pas à eux !

Zone d’Envies de Partir

Je m’appelle Ibrahim et l’an prochain, Inch’Allah, si j’ai mon CAP, je partirai du lycée !

 

Voilà c’était nous, pluriels. Quelques instantanés, notre photo de classe. En mots.

 

Elèves du CAP de Saint-Yreix

Crédit photo Fabienne Séguy et Jean Le Chélard

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

RÉAGIS