« Le bac pro c’est pas pour les nuls »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Suite de l‘atelier d’écriture organisé dans un lycée professionnel de Perpignan avec une classe de seconde ASSP (Accompagnement aux soins et aux services à la personne), les élèves répondent cette fois à la question : « Pourquoi as-tu choisi cette filière professionnelle ? » Leurs réponses touchant à leurs parcours personnels et à leur avenir, plutôt enthousiastes, tranchent avec les regards inquiets portés sur leur génération…

Lise, 15 ans – « On apprend beaucoup de choses sur nous, notre corps »

J’ai choisi d’être en ASSP car je sais qu’à la fin de mon bac, je pourrai travailler avec les enfants et c’est ce que je veux. J’aime beaucoup m’occuper d’enfants. Ce que l’on fait en cours est très intéressant, on aprend beaucoup de choses sur nous, notre corps, mais aussi sur les enfants, la facon de les changer, de les habiller, on fait beaucoup de TP à ce sujet, ça me plait.

Julie, 17 ans – « Faut être motivé sinon on y arrive pas. »

J’ai choisi cette filière car je voulais faire un BAC PRO et après passer le concours d’auxiliaire puéricultrice pour ensuite travailler dans les hôpitaux avec les bébés. La première année nous étudions sur les bébés, la deuxième sur les personnes agées, la troisième sur les personnes handicapés. Ce bac pro est super bien, il est nouveau, ça fait deux ans qu’il existe. Ce bac pro a un avantage sur les autres, c’est que à la deuxième année nous passons le BEP ASSP et la troisième année nous passons le BAC PRO. Dans cette section faut être motivé sinon on y arrive pas.

Alexandra, 16 ans – « C’est un métier qui m’intéresse et qui me plait. »

J’ai choisi d’être dans cette filière car çela me plait. En trois ans on découvre plusieurs structure comme l’école maternelle, la crèche, les maisons de retraite et aussi les hopitaux. Cela nous permet de savoir vers quelle structure nous voulons nous diriger. Je voudrais pouvoir rentrer dans les hopitaux pour devenir auxillaire de puericulture. C’est un métier qui m’intéresse et qui me plait.

Catherine, 16 ans – « Au moins grâce à ce bac on voit le monde professionnel »

J’ai choisi ce BAC car j’aime les enfants et les personnes agées. Au moins grâce à ce bac on voit le monde professionnel. On beaucoup de TP. On a plus d’heures de matières pro que de matières générales. »

Audrey, 17 ans – « En trois ans nous avons deux diplômes »

Le bac pro ouvre sur plusieurs branches professionnelles. C’est avantageux. C’est bien car en trois ans de bac nous avons deux diplomes, le bep en 1ere et le bac en terminale.Oui j’ai choisi d’être en ASSP car tout d’abord j’aime les enfants, m’occuper d’eux. Ensuite je voudrais passer mon concours d’infirmière après mon BAC pour être infirmière à l’armée.

Océane, 15 ans – « Une année pour rien mais je refais ma demande »

Je n’ai pas choisi d’être dans ce lycée ni dans cette section. Je suis ici car mes voeux ont été refusés. J’ai perdu une année pour rien mais je refais ma demande en section Bac Pro sécurité, prévention pour la rentré 2013. J’ai été sélectionnée dans les 50 dossiers sur 200. Moi mon métier sera pompier donc j’espère vraiment être prise et partir dans ce lycée.

Alexane, 16 ans – « Mon père n’était pas trop d’accord car il voyait ça pour les nuls »

J’ai choisi d’être en ASSP mais avant je ne savais pas que ça existait. Je voulais partir sur quelque chose où je pouvais atteindre le métier de pompier ou d’infirmière. On m’a proposé plusieurs filières mais surtout en général. Sauf que j’avais envie de commencer direct quelque chose en rapport avec le milieu professionnel car j’en avais marre un peu des cours. Je ne me voyais pas en lycée général. Mon père n’était pas trop d’accord pour le bac pro car il voyait ça comme un niveau pour les nuls alors que pas du tout c’est juste un niveau plus accentué sur le professionnel. Donc j’ai été prise en ASSP. Le lycée est bien dans l’ensemble. Quelques trucs que je trouve pas normal : par exemple ils achètent des écrans plats mais ils ne mettent pas le chauffage dans quelques salles. A part ça les profs sont super gentils notament les profs de professionnel.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

RÉAGIS