Mon service civique a confirmé mon choix de métier

Unis-Cité en images flickr
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Voulant être éducatrice spécialisée, j’ai commencé une prépa pour pouvoir mettre un maximum de chances de mon côté lors du concours. Malheureusement ça ne s’est pas passé comme prévu, j’ai donc arrêté ma prépa. J’étais déjà bénévole à l’AFEV, puis une place s’est proposée pour faire un Service Civique au sein de cette association. Je me suis lancée et j’ai donc passé un entretien pour évoquer mes motivations. Quelques semaines après une réponse favorable, j’ai commencé en janvier mon Service Civique pour une durée de 6 mois. Aujourd’hui je suis à mon 5ème mois, et le fait d’écrire ce texte me permet de faire mon propre bilan personnel.

La rencontre qui confirme mon choix professionnel: une enfant

Pour l’instant ça a été ma plus belle expérience. Cela n’a fait que confirmer mon choix professionnel, cela m’a permis de me responsabiliser, de m’organiser, de grandir et de gagner en maturité, de rencontrer beaucoup de gens, me lier d’amitié avec certaines, voir d’autres horizons, d’autres cultures. Mais surtout ma plus belle rencontre a été la petite fille que j’accompagne. D’ailleurs lorsque j’ai passé mon oral du concours d’éducateur spécialisé, j’en ai énormément parlé et je me suis rendue compte qu’elle a été un élément important dans la décision de mon avenir professionnel.

Comme quoi ce n’est pas seulement les adultes qui nous apportent, les enfants aussi peuvent changer une personne et ce Service Civique a tout simplement changé ma vie. Sans ça je n’aurais jamais osé passer mon concours, je me serais surement levée tous les jours à 13h, j’aurais très certainement déprimé et j’aurais perdue toute confiance en moi, toute ma motivation et aussi toute ambition, c’est même certain.

Une leçon de vie

La rémunération n’est peut-être pas élevée mais ce que je retiens PRINCIPALEMENT, c’est surtout la leçon de vie que j’en ai tirée et ça je pense que ça vaut tout l’or du monde et à aucun moment je ne me suis plains de mon salaire.

L’importance du service civique ? C’est la leçon qu’on en tire selon les structures dans lesquelles on travaille, c’est aussi un premier pas dans le monde du travail, on devient responsable, on devient autonome, on grandit, on devient adulte, on a de nouveau confiance en nous car on nous fait confiance en nous donnant des missions à accomplir, ça nous donne de l’expérience, ça clarifie nos projets d’avenir, on rencontre des personnes géniales qu’on aurait certainement pas pu rencontrer sans vivre cette expérience, on voit d’autres horizons, d’autres cultures.

Voilà tout ce que le Service Civique m’a apporté. Et d’ailleurs je remercie toutes les filles avec qui j’ai travaillé pendant ces 5 mois.

Laetitia, 19 ans, volontaire en service civique, Perpignan

 

Crédit photo Unis-Cité en images

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

RÉAGIS