Moi la musulmane voilée, toi la punk au piercing et crâne rasé

Camille Leila ok
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Tout a commencé par un dessin que tu esquissais sur un bout de papier, toi la jolie punk aux yeux couleur azur et à l’air pensif. Tu étais aussi décalée, aussi atypique que ce que tu dessinais, c’est ce que j’ai aimé. Nous sommes bien différentes, peut-être même à l’opposé, mais dans nos contraires, j’ai trouvé en notre humanité une similitude. Oui, nous sommes toutes deux hors du cadre, hors des normes, nous dénotons dans le paysage. Toi la punk avec ton piercing et ton crâne rasé, moi la musulmane voilée, loin d’être à la page. On s’est baladées ensemble au Vieux-Port de Marseille, interpellant les gens, allant à leur rencontre…

Comme une béquille sociale, tu m’as donnée la force de m’ouvrir entièrement à ce monde. Et qu’importent certains regards suspicieux qui au loin dévisagent ce duo improbable, qu’ils aillent donc au diable ! Pendant un court instant, ils ne nous atteignent plus, notre amour fraternel est un gilet pare-balles. J’ai marché à tes côtés, confiante, fière. Nous nous sommes fait découvrir, tour à tour, toute la substance de nos univers. Sans jugement, avec sincérité, respect et authenticité on a su faire de “deux”, une unité. Nous sommes parvenues à construire une passerelle pour lier nos deux mondes, étrangers l’un à l’autre…

Et vous politiciens, venez à notre rencontre ! En toute bienveillance, vous serez accueillis. Ce n’est pas enfermés dans vos soirées mondaines que vous nous apprendrez ce qu’est la vie ensemble. Promenez-vous dans nos rues, rencontrez-nous humblement, comme vous êtes, sans étiquettes. Peut-être même, aurez-vous la chance de tomber sur ma jolie punk, qui vous en apprendra plus en une journée qu’en 5 ans sur les bancs de vos facultés. Elle vous apprendra que finalement, nous sommes tous les mêmes. Que les barrages sociaux ne résident pas dans nos différences, qu’ils ne sont que des constructions invisibles  de notre machinerie interne (préjugés, stéréotypes, etc.).

Camille et Leila - copie

Un duo improbable

Tout a commencé lorsque tu es venue me parler, intriguée par un dessin que je gribouillais sur ma feuille. Je t’avais remarquée depuis le début de la soirée… Tu avais ce je ne sais quoi qui souvent, chez les jolies femmes voilées, intrigue, intimide et attire à la fois. Je t’ai trouvée vraiment très belle.  Tu n’avais rien de superficiel, au contraire, tu étais très naturelle, avec ce sourire si omniprésent et puissant qu’on croirait qu’il est ta réponse imperturbable à la méchanceté et à la bêtise de ce monde.

Et c’est tout aussi naturellement, avec ce si beau sourire, que tu es venue discuter avec moi. J’ai été très surprise. Habituellement, les femmes voilées ne viennent pas spécialement vers moi. Je suis plutôt punk, rasée sur les côtés, anneau dans le nez, look un peu décalé… Pas vraiment leur genre de prédilection en général. C’est bête, mais ce sont deux mondes très différents qui, aussi triste que ça soit, ne se côtoient pas.

J’étais donc très étonnée que tu viennes me parler, aussi naturellement et avec autant de sympathie. J’étais complètement sonnée et abasourdie. Mais intérieurement, j’étais très touchée et émue. Je ne demandais que ça. J’ai adoré discuté avec toi. On a pu parler de tout, sans tabou, on a rigolé… C’était vraiment chouette.

Puis le lendemain, lors d’un atelier, lorsqu’on a dû se mettre en binômes, tu es encore venue vers moi, et tu m’as proposé qu’on se mette ensemble. C’est sans réfléchir et du tac au tac que j’ai dit oui. J’avais envie de plus te connaître. Nous voilà donc parties, toutes les deux sous la pluie, serrées sous mon parapluie. Il fait un temps de merde et il fait froid, mais je m’en fous, je suis sur mon petit nuage… Et là, il s’est passé quelque chose d’incroyablement émouvant : tu m’as prise par le bras, comme si j’étais ta copine de toujours. Comme ça, naturellement. Moi qui ne suis habituellement pas du tout tactile, c’est avec plaisir que je me suis prêtée au jeu pour une fois. Il faut dire que la situation était particulière. Le temps d’une petite heure, nous étions un symbole. Un message d’espoir et de tolérance vivant. Par notre geste, nous hurlions au monde que  se mélanger et s’accepter malgré ses différences et malgré tout ce qu’il s’était passé était encore possible. Que bien que faisant toutes les deux parties de deux mondes complètement différents, voire opposés, on a su apprendre à se connaître et à passer au-dessus des apparences.

J’ai adoré marcher avec toi dans les rues de Marseille, bras dessus, bras dessous, à rire aux éclats et à discuter de tout. J’ai été émue par ce duo improbable qu’on formait, toi et moi, inspirant toutes sortes de réactions aux passants… C’était beau.

Je m’en souviendrai toujours. Depuis les récents événements, j’étais plutôt pessimiste et assez triste, et là, cette rencontre m’a redonné foi en la jeunesse et en l’humanité. TU m’as redonné foi en la jeunesse et en l’Humanité. Merci à toi, la jolie fille voilée au si beau sourire qui a ensoleillé ma semaine !

Camille, 23 ans, volontaire en service civique, Perpignan
et Leïla, 23 ans, volontaire en service civique, Nîmes

Illustration © Camille

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
40 RÉACTIONS
  • bouchra 3 mars 2015

    C’est émouvant, mignon ^^

  • Pâquerette 4 mars 2015

    Émouvant et plein d’espoir!!!! <3

  • Emma 4 mars 2015

    Joli texte, et un beau message d’espoir. Bises à toutes les deux, vous êtes des filles qu’on a envie de croiser, ouvertes aux autres, singulières mais solidaires. C’est chouette.

  • Chantez 5 mars 2015

    Il y a longtemps (depuis 2007) qu’à chaque fois que je discute avec une jeune fille ou jeune femme voilée, une intuition me suggère « elle est punk » c’était très confus alors je ne l’ai jamais bien formulé. Il y a un esprit rebelle chez ces deux jeunes filles, et elles le montrent par leur apparence extérieure. Un jeu avec les clichés, c’est très intéressant, si « l’habit ne fait pas le moine » alors que fait-il ? Merci pour les articles ZEP et leurs questions ouvertes (d’esprit) 🙂

    • Rina 3 décembre 2015

      Bonjour à tous. Assalam wa ‘aleykoum.

      Je trouve cette rencontre très belle et elle me rappelle mon histoire. Je suis passée d’un style Punk/Rock à femme voilée en l’espace de deux ans, donc pour vous dire que le pont entre les deux peut être facilement franchi. Au final j’ai toujours été une marginale (c’est un compliment pour moi, être différente et vivre en marge de la société c’est un signe de santé mentale selon moi) donc ayant été ces deux types de marginales je peux vous dire être une femme musulmane en France aujourd’hui est plus marginal que d’être une punk, même si être punk n’est pas facile non plus.
      Il y a toujours plus de points communs entre les peuples que de différences. Ne laissez pas l’ignorance, les préjugés, la peur, la haine vous contrôlez et nous diviser autrement ont jouerait le jeu des dirigeants et autres piromanes qui allument les feux de la guerre partout dans le monde.
      Allons vers les autres sans préjugés ont peut apprendre de chacuns.
      Salam. Paix.

  • BoubaPunk 5 mars 2015

    Très beau texte…. toutefois quelque chose me chiffonne quelque peu. Au delà de la simple apparence, c’est bien peu connaître les punks de façon générale de penser qu’ils sont l’opposé de quelque groupe que ce soit (si ce n’est les cons, mais est ce un groupe particulier). Voir un(e) punk avec quelqu’un de voilé, de black, beur, asiat, handicapé, juif, pauvre, riche, etc. n’a pour moi rien de bizarre, le punk est par nature ouvert aux autres,

    • leila hajaoui 5 mars 2015

      Je comprends que ça te chiffonne, le terme opposé ne signifiait pas pour moi qu’un punk est quelqu’un de « fermé ». Bien au contraire, c’est plutot la femme voilé qui a cette image de fille inaccessible, renfermée et communautariste Le terme opposé ne se limitait qu’à la difference vestimentaire de culture et de mode de vie. J’espère ne pas avoir été trop maladroite sur les termes. J’en suis désolée :/ Ce n’est pas voir un(e) punk avc une voilé qui est bizarre mais peut être l’inverse. Peut être que c’est voir une voilé aller vers une punk qui l’est…surtout dans les circonstances actuelles où beaucoup de préjugés circulent..

    • Arthur 27 mars 2016

      D’accord avec vous, mais voir des punks avec des catho pratiquants c’est rare. Pour avoir fréquenté le monde punk étant plus jeune, je sais que l’ouverture d’esprit est sélective. J’espère qu’on me prouvera que j’ai tort.

      • Nanou 1 novembre 2016

        Respect pour ces quelques lignes.
        Belle vie a toi
        (message dune ancienne punk assagie mais dont les valeurs restent inchangées et les idées similaires aux tiennes!)
        Bizous a toi!

  • Céline 6 mars 2015

    Merci pour le partage de cette belle rencontre.

  • camille 6 mars 2015

    Merci Leila, tu as super bien répondu..
    On ne dit pas que c’est « bizarre », on dit juste que c’est « inhabituel » et qu’on à pas l’habitude de voir ça…On voulait juste faire passer un message de tolérance.

  • nicorash 9 mars 2015

    le voile, c’est tout sauf subversif. c’est au contraire l’affirmation du patriarcat. des nanas risquent gros ailleurs en le refusant.
    nous ne sommes pas au pays des bisounours et il y a une situation internationale qui existe. il y a aussi la pression mise sur les nanas pour qu’elles se voilent dans certains quartiers.
    on peut pas faire semblant d’oublier cette réalité.

    • leila 9 mars 2015

      Pourquoi se focaliser sur le voile quand on essaye juste de faire passer un monde de tolérance?? Non le monde est loin d’être le pays des bisounours car je n’aurais pas eu à lire ce genre de message. Dans un monde de bisounours, tout un chacun aurait compris qu’un arbre qui tombe fais plus de bruit qu’une forêt qui pousse. Que la dérive de quelques fous ne doit pas pousser tout une société à punir une communauté toute entière. Car dans mon monde de bisounours on défendrait les droits de la femme qu’elle soit musulmane ou non. On la soutiendrait pour qu’elle atteigne un épanouissement personnel avec ou son voile. Je suis la première à trouver aberrant que l’on oblige certaines femmes à le porter, un véritable non sens. Je suis la première à me soulever contre l’interprétation masculine de l’Islam qui est faite au profit des intérêts de quelques uns. A la place de défendre la femme comme tu penses le faire par ces propos, tu créés une vrai souffrance, une vrai détresse car oui je suis lasse que l’on me répète toujours cela comme si j’étais une victime de moi même, comme si je n’étais que le fruit d’un conditionnement, dépourvue d’autonomie intellectuelle. Oui le voile est sujet à deux soumissions: ceux qui tentent de l’imposer aux femmes et ceux qui déploient tte leur force pour le supprimer du paysage français…. car dans les deux cas le souffrance humaine est présente que tu le veuilles ou non :/

      • Feriel 24 mai 2015

        Très beau texte plein d’espoir et de vérité. Bravo à vous pour avoir partagé cette belle rencontre. Et merci Leila pour ta belle réponse à Nicorash. Je ne porte pas le voile mais ça me rend dingue cette aliénation des femmes voilées. Cette négation de leur intellect et de leur libre arbitre. En effet, des femmes le refusent dans des pays, d’autres le portent de force mais cela doit il résumer toutes les femmes voilées!?.

    • Valérie 1 mai 2016

      Il se trouve que si les femmes avaient honte d’elles-mêmes elles se voileraient. Le voile musulman c’est un peu ça, mais si les hommes voulaient exprimer la honte d’avoir été humiliés par les occidentaux, ils l’exprimeraient d’une façon ou d’une autre. C’est aux femmes qu’ils imposent cette tâche. Il y a beaucoup de choses dans le voile. Mais les femmes occidentales portent aussi un voile. Le voile de la honte avec lequel elles se voilent la face, elles ne veulent pas se l’avouer. Elles sont dans le déni autant que les musulmanes. Ceci dit je conçoit très bien que les musulmanes se voilent par révolte, punkitude, ce qui n’est pas loin de l' »appel au secours » ou l’expression de quelque chose de profond, une douleur.

  • Shane 10 mars 2015

    Bonjour, j’ai trouvé l’image marrante et je suis d’accord que les punk en général sont plutôt ouvert. Après moi perso le voile ne me choque pas. Je n’y connais pas grand chose mais je n’y vois pas à ce point un geste de dominance de l’homme (La Burqa est horrible) cependant votre message est quand même très fleur bleue les filles (pas très punk tout ça, je vous taquine). Et là par contre je suis sérieux le  » Le temps d’une petite heure, nous étions un symbole. Un message d’espoir et de tolérance vivant » attention les chevilles, ça casse. Un couple d’amoureux là oui! Mais en même temps j’ai l’impression que avant vous auriez eu une barrière pour vous parler, c’est dommage, ça fait peur cette société ou on se juge sur l’apparence. J’ai été Punk il y a 5 ans pendant 8 ans environ et les gens me regardais comme un voyou (rien de bien méchant ça me faisait marrer). Puis j’ai repris des études et maintenant je suis technicien ingénieur entre les deux et c’est quand je vais en teuf ou à un concert on me parle comme si j’avais rien à foutre là. Et là par contre ça me fais du mal alors que le public est plus jeune que moi et que je connais le milieu depuis longtemps. Tant pis mais comme quoi les réacs sont partout et ont beaucoup à perdre… Allez je m’éparpille mais quoi qu’il en soit, j’ai cliquer sur le lien car je trouvais que vous alliez bien toutes les deux, et le dessin est très réussi.

  • sahar 18 mars 2015

    woooow vraiment c touchant

  • pionGaia 6 août 2015

    Pre-jugé ou identité !?! … Etre punk, pour moi c’est une forme identitaire construite dans le refus des règles capitalistes et judéo-chrétiennes que le monde moderne nous propose. Etre voilée en France c’est une autre forme identitaire, basée sur l’affirmation de sa différence culturelle et religieuse vis à vis de la société française. Ces deux identités peuvent se rejoindre dans la contestation de l’état, du système et des gens qui le compose ( ce qui est avéré « ma jolie punk, qui vous en apprendra plus en une journée qu’en 5 ans sur les bancs de vos facultés » ).
    Si chaque rencontre possède sa beauté, je trouve qu’elle s’atténue avec cette dernière citation. Vous vous êtes ouvertes entre vous, ouvrez vous aux autres 😉

  • Teorn Idraldur 22 mars 2016

    il y’a peut etre un peu d’espoir encore dans ce monde 🙂

  • Gailo 26 mars 2016

    Ce que vous montrez surtout, c’est que vous êtes une punk de pacotille, qui croit qu’il suffit d’une crête pour l’être. Et qu’elle le veuille ou non, la femme qui porte un voile le fait dans un contexte de soumission à l’homme. Elle est juste trop jeune pour en avoir vraiment conscience.

    • Camille 27 mars 2016

      Je ne rentrerai pas dans une « gueguerre » de commentaires, mais déjà:
      – D’ou vous permettez vous de me juger ainsi sans savoir qui vous avez en face? sans me connaitre? Facile de juger d’après une photo et un texte… Mais réellement, que savez vous de ma vie, de mon passé, de ce que je pense? Je fais également partie de ceux qui pensent qu’il n’y a pas forcément besoin de crête pour être « punk ». C’est avant tout un état d’esprit. Et puis, je ne me suis jamais revendiquée en tant que punk (il fallait montrer dans le titre qu’on était très différentes et moi même je ne suis pas très à l’aise avec le « punk au piercing et crâne rasé »), ça me dérange un peu..
      Mais là, vous avez jugé d’après la photo et le texte. Etre « propre » sur soi, avoir une sensibilité et aller vers des gens très différents que soi c’est pas assez punk c’est ça? un punk pour vous, c’est forcément le mec dégueulasse avec 6 chiens, qui hurle une 8.6 à la main, c’est ça? eh ben non, c’est pas que ça. On peut cotoyer la rue de près, et avoir une sensibilité, une culture, être éduqué, etc… quelle étroitesse d’esprit!! c’est fou…
      Et aussi, courageux hein de se planquer derrière un pseudo à la con et pas de photo! facile de critiquer quand personne ne sait qui est en face^^ sur ce, bonne journée quand même…

      • Camille 27 mars 2016

        et par pitié, pas de pavé sur les origines du punk et son histoire!!!

        • Gailo 29 mars 2016

          Je n’ai pas l’intention de faire un pavé; en tout cas, on est bien d’accords que les clodos à la 8.6 sont encore moins punks que vous. Mais, je n’ai pas de leçon à donner sur qui est punk et qui ne l’est pas. Je peux juste dire qu’être punk, c’est au moins un attirance pour la liberté, le refus des normes de la société, ou quelque chose dans ce genre. Ce que montre votre texte, c’est que vous avez bon coeur, que vous souhaitez aller vers votre prochain. Très bien. Je ne juge pas non plus la fille qui porte le voile, dont vous parlez, Il n’empêche qu’elle se fait la représentante d’un mouvement mondial qui proclame la domination de la femme et la soumission de l’homme à des règles extrêmement strictes, imposées par des brigands qui se revendiquent soi-disant de Dieu. Avez-vous juste une idée de ce qui vivent les femmes dans les pays pas si lointain, qui portent la même tenue. Profitez que votre pays soi suffisamment souple pour que vous ayez la liberté de choisir d’être punk. Mais si vous ne vous battez pas pour ça, d’autres viendront vous imposez ce que vous prétendez tolérer.

          • Camille 29 mars 2016

            Merci pour votre réponse, qui ne comporte ni haine ni gamineries, pour une fois, ça fait du bien!! je suis très sensible donc j’avais peur de la réponse^^ ..
            Je suis d’accord avec vous sur la situation de beaucoup de femmes dans ces pays là, et ça me rend malade. Mais dans le cas de Leila, c’est une fille cultivée, intelligente, qui fait des études, qui a choisi de porter le voile. (qu’importent les raisons, les motivations, etc…) Comme elle le dit elle même, personne ne l’a forcée et elle ne supporte pas qu’on sous entende qu’elle ne peut pas réflechir et penser par elle même, comme si les femmes musulmanes étaient toutes idiotes et soumises à leurs « maris » ou pères, cousins, frêres, etc… Mais en effet, la question derrière le voile est compliqué… Mais je ne suis ni contre ni pour. ça ne me dérange pas en fait. tant qu’il n’est pas imposé. (ce qui s »est passé en Iran par exemple, c’est juste invivable pour les femmes, et je les plains). Et je me battrais contre si on voulait me l’imposer un jour. Mais la vraie raison pour laquelle on a voulu écrire cet article, c’est juste l’espoir et l’humanité en chacun de nous. On était trés différentes, pas du tout vouées à se parler et à s’entendre. ça nous as touchées toutes les deux, on voyait bien que les passants étaient ébahis, etc… Dans ces temps de découragement, ou les gens n’y croient plus, ou l’Islamophobie grimpe dangereusement, etc… On voulait faire passer un message. un message de tolérance et d’amour. Comme quoi c’est,possible. Voilà c’est tout.. Merci d’être resté cordial malgré ma réponse un peu… « houleuse ».. Mais comprenez moi, je me suis sentie visée directement, ça fait jamais trop plaisir…^^ bonne journée

    • leila 1 avril 2016

      Bonjour, il me faudrait bien des heures ensemble vous et moi à discuter pour vous faire comprendre ma pensée car elle n’est pas simpliste, elle est complexe, pleine de nuances et absolument pas dichotomique (soumis pas soumis, c’est bien ou c’est mal) 🙂 Vous parlez de contexte de soumission vous avez bien raison.. je suis soumise c’est vrai.. je me sens absolument soumise par les modes de pensées actuelles qui ne cessent de me ressasser que je ne suis qu’une écervelée Oui vous avez raison.. Je n’ai jamais été aussi SOUMISE qu’en portant le Voile! Soumise aux regards réprobateurs, Soumise aux jugements de certains qui parfois se permettent même de les verbaliser! Soumise à l’étroitesse de l’esprit de certains qui pensent qu’il n’y a qu’une manière correct de s’épanouir qui est la Leur, qui pensent qu’il n’y a qu’un système et mode de fonctionnement juste qui sont les leurs!! Soumise à leur définition dénaturée de la Laïcité et de la tolérance! Soumise à leur conception distordue de ce qu’est la culture française! OUI je suis soumise… mais l’oppresseur ça n’est pas mon mari, ma religion, mon voile…l’oppresseur véritable c’est eux!:/ Je ne suis pas sûr que la maturité psychique est proportionnelle à l’âge chronologique. Dans 3 mois je serais psychologue, il me semble que les phénomènes d’influence sont portés à ma connaissance et que je suis apte à m’en défaire.. J’entends vos propos et je les comprends.. sincèrement.. mais la question que je me pose actuellement c’est: parce que la représentation sociale du voile le connote avec la soumission… par souci de cohérence sociétale devrais je l’enlever sachant que je me prive d’un épanouissement certain.. quel est le bon choix? sérieusement je me le demande chaque jour.. être cohérente avec les normes sociétales en rigueur et être profondément attristée toute ma vie ou prendre le risque de m’en prendre plein la tronche mais être 90pr cent du temps heureuse? c’est un dilemme difficile..on ne vit qu’une fois n’est ce pas.. j’aspire au bonheur comme tout un chacun… :/

  • daniel 27 mars 2016

    salut belle histoire 🙂 j’aimerai savoir pourquoi tu portes le voile ? ma question n’a rien de péjoratif c’est juste de la curiosité et aussi parce que je trouve que les femmes sont tellement belles naturellement, alors pourquoi vous censurer comme si votre beauté était salle ou mauvaise !c’est les pervers qu’il faudrait voiler .

    • leila 2 avril 2016

      Salut 🙂 Je portes le voile car c’est ma manière d’atteindre ce à quoi chaque humain aspire c’est à dire le bonheur. Je tire mon épanouissement de ma spiritualité, j’y ai trouvé un équilibre personnel et un bonheur que je n’aurais pas trouvé autrement, Le voile fais parti de mon cheminement personnel, plus qu’un bout de tissu, il est constitutif de ce que je suis. Je comprends que cela soit difficile à comprendre, chaque personne est différente et chacun atteint son bonheur de manière différente. Par exemple, j’ai du mal à comprendre les personnes qui n’aiment pas le chocolat mais ce n’est pas parce que moi je prends mon pied comme ça que je dois forcer les gens à en faire autant alors qu’ils n’aiment pas cet aliment ;p Un vrai non sens!;p Chacun est heureux à sa manière. Je ne pense pas que le voile cache la beauté de la femme. La notion de beauté est très relative et subjective.Il y a sûrement autant de manière de percevoir la beauté que de Pairs de yeux sur terre. Ce qui est beau pour toi ne l’est pas forcement pour moi. Je ne pense pas que les femmes voilés ne sont pas belles ou moins belles que celles qui ne le sont pas. La beauté s’exprime juste de manière différente pour chaque femme. Chacun choisit de l’exprimer à sa manière. Cacher une partie du corps ne veut pas dire nier sa beauté ou ne pas la mettre à l’honneur. Cacher est aussi une autre manière de mettre à l’honneur la beauté mais peut être dans une perspective différente, Les habits embellissent le corps c’est le principe de la mode 🙂 Par exemple quand tu portes un tee-shirt tu caches aussi ta beauté d’une certaine manière, car le corps dans son entièreté est beau. La beauté peut se trouver aussi dans la dissimulation. Cela m’étonne qu’on restreigne la beauté de la femme aux cheveux car qu’est ce que les cheveux à côté par exemple d’un regard intense ou d’un visage aux traits plaisants, C’est, il me semble, une goutte d’eau dans l’océan 🙂 après ce n’est que ma vision du voile, mon opinion n’engage que moi 🙂

  • give up 27 mars 2016

    Très bel article, très belle histoire. Merci.

    Punks against racism !

  • daniel 31 mars 2016

    oui c’est vrai il n’est pas question de voile mais bien de tolérance et de partage entre deux personnes loin l’une de l’autre socialement. Etre ouvert a tous est un comportement typiquement punk et vous vous ressemblez toute les deux derrière votre besoin d’identité .et c’est là tout le message a retenir

  • Alexandra 31 mars 2016

    J’ai été très touchée par votre histoire d’amitié, que j’ai partagée sur FB.
    Elle fait du bien en ces temps noir corbeau. Où il ne faut plus ressembler à rien pour se fondre dans la norme, ou alors quand on est une jeune fille, il est de bon ton d’ être toute apprêtée, cheveux longs lissés, ongles manucurés. Moi c’est la similitude des nombreuses jeunes filles que je vois qui me glace…
    Vos visages rayonnants parlent d’eux-mêmes sur la photo. Et le dessin en miroir m’a beaucoup plu par sa sobriété. Laissez parler, ne vous sentez pas visées personnellement par les commentaires sur vos apparences respectives. Souvenez-vous que lorsqu’on critique quelqu’un, en réalité on parle de soi (de ses croyances, ses valeurs, ses craintes…), pas de la personne en face.Affectueusement.

  • chloé 1 avril 2016

    Je cherchais une interprétation de l’Hymne des Femmes chantées par des femmes arabes (pas trouvé) et je suis tombée sur le dessin. Et le texte de la rencontre.. J’ai trouvé beau d’abord et parfait pour illustrer ma volonté d’apporter de la solidarité et de la force à toutes les femmes voilées de forces, A celles qui ne choisissent pas..et qui subissent aujourd’hui des pressions terribles. Le message de tolérance, oui, c’est celui là qui est le plus fort de tous. Merci ! «  »Par notre geste, nous hurlions au monde que se mélanger et s’accepter malgré ses différences et malgré tout ce qu’il s’était passé était encore possible. Que bien que faisant toutes les deux parties de deux mondes complètement différents, voire opposés, on a su apprendre à se connaître et à passer au-dessus des apparences. » » https://www.facebook.com/notes/djangoe-roll/lhymne-des-femmes/10154100879846591

  • chloé 1 avril 2016

    1 an et 1 mois, pile après !-)

    • Camille 1 avril 2016

      Oui c’est génial que ça reparte comme ça^^ c’était tombé dans l’oubli et ça repart…! mais quelque part c’est triste de voir que c’est dû à tout ce tapage médiatique autour du voile;.. si l’article gagne encore en vues, j’ai aussi peur des commentaires haineux et racistes. qui ne tarderaient certainement pas à apparaitre.

  • Kawtar 19 mai 2016

    Je suis une fille voilée et je suis très émue par votre histoire, restons ouvert..

    • Camille 8 septembre 2016

      Super!! avec Leila on est ravies qu’autant de gens aient été émus par notre petite rencontre ^^ ça nous avait fait beaucoup de bien à toutes les deux aussi c’est pour ça qu’on a voulu laisser une trace et en parler…. 🙂

  • Nesrina 31 octobre 2016

    Un témoignage qui m’a mis les larmes au yeux … Je suis moi même voilée et depuis 16 années j’ai ma meilleure amie qui a le même style punk … Nous avons 21 ans et on ce connais depuis qu’on a 5 ans. En plus du style different, nous avons des confession totalement différente moi donc musulmane et elle bouddhiste. Moi libanaise-algérienne et elle française-belge … Et toutes notre différence font de nous une amitié encore plus forte, nous sommes peut être different concernant ces sujets mais sa peu paraître bizarre mais en même temps nous somme pareil mentalement … Avant de porter le voile, j’avais moi même un style émo-gothique pendant toute mon adolescence …

    • Camille 31 octobre 2016

      Ravie que notre petite histoire t’ai émue aux larmes… 🙂
      Moi aussi sur le moment j’étais incroyablement émue… Oui nos deux mondes sont différents mais absolument pas incompatibles. Tant qu’il y’a de l’intérêt pour l’autre, de la gentillesse, de l’ouverture d’esprit, de l’amour, de la curiosité, tout est possible!

RÉAGIS