Je porte le voile que d’autres ne supportent pas

1024px-Arab_market-1
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Depuis septembre 2012, j’ai fait le choix de porter le voile. Un choix qui est personnel. Oui ! Contrairement aux idées qu’on se fait des femmes musulmanes voilées, nous ne sommes pas contraintes. Je l’ai voulu et j’y ai réfléchi plusieurs années avant de me décider. Car j’avais peur, peur du regard de certains proches, peur du regard de mes amis, peur de ma vie future dans ce pays où trop de personnes ont des préjugés sur le voile islamique qui est vu comme une provocation de la part de certains.

Je suis toujours la même personne…

Je me posais beaucoup de questions par rapport à mon intégration dans la société, par exemple si le fait de porter le voile serait un frein pour trouver un emploi ou pour étudier… Mais pour moi un foulard reste du tissu et jusqu’à preuve du contraire porter un foulard ne change pas la personnalité de quelqu’un. Quoi qu’on puisse dire, j’affirme que porter le voile ne m’a pas changé, je suis toujours la même personne.

Faire face aux regards des autres

Quand je suis sortie voilée les premières semaines, j’ai été choquée par la réaction de certains passants qui habituellement me disaient bonjour, esquissaient un sourire ou encore me faisaient un signe de la tête. En me voyant avec le foulard ils ne regardaient même plus, ou préféraient changer de trottoir. Et s’ils osaient c’était avec un regard méchant ou de mépris. Sur le moment j’ai eu un sentiment d’incompréhension, d’injustice. Je ne comprenais pas leurs comportements. Alors au début j’essayais d’éviter leurs regards, ensuite j’ai commencé à leur rendre avec autant de méchanceté et de mépris que les leurs. Puis j’ai réfléchi et j’ai préféré changer de méthode : je ne voulais pas devenir mauvaise comme eux, je ne suis pas comme eux ! Peu m’importe qu’ils me regardent avec haine, avec colère, avec mépris… j’ai décidé de répondre par le sourire, oui un vrai sourire avec toutes mes dents ! Et j’ai remarqué un changement  lorsque j’ai commencé à leurs sourire, certains d’entre eux ont tout de même finit par sourire également.

Pourquoi t’as fait « ça » ?

Cependant ce qui m’a le plus touché est la réaction de certaines de mes amies. Une d’entre elles m’a particulièrement marqué. J’arrivais au lycée, un mardi matin, c’était la première fois qu’elle me voyait avec  le foulard, je me suis avancée vers elle pour lui dire bonjour, elle était de dos et en se retournant elle m’a fait les gros yeux  puis elle m’a dit : « Mais qu’est ce qui t’es arrivé ? Pourquoi t’as fait ça ? ». J’ai été dans un premier temps choqué. Je ne savais pas trop quoi lui répondre. Finalement je l’ai regardé et je lui ai dit : « Est-ce qu’il doit forcément m’être arrivé quelque chose pour que je mette le foulard ? ».

Je me souviens encore de l’expression de son visage, entre le choc, l’incompréhension et la déception. Le dernier  sentiment je ne le comprenais pas trop puisque étant une amie elle était au courant de mon envie de porter le foulard. Quand je lui en avais parlé elle comprenait mon choix et je n’avais jamais senti de déception de sa part.

Grâce à elle j’ai tout de même appris la différence entre des vrais amies qui t’acceptent comme tu es et qui ne te jugent pas en fonction de ton apparence et des « pseudo amies » qui tournent leur veste au premier changement.

Aujourd’hui j’ai appris à vivre avec ces regards. Si certaines personnes ne m’acceptent pas, celles qui me sont les plus importantes restent et m’acceptent tel que j’ai choisi d’être.

Amina, 19 ans, étudiante en première année de psychologie, Nanterre

Illustration Wikimedia Commons

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
12 RÉACTIONS
  • Laetitia Afev Perpigan 11 juin 2014

    Très bel article qui prouve à quel point les gens se basent sur l’apparence de nos jour pour se faire une opinion alors que nous avons juste différentes convictions …
    Comme tu dis, c’est dans ces moments là que l’on se rend compte de qui sont nos vrais amis.
    Bon courage et surtout ne pas baisser les bras pour des réflexions stupides.

  • Oussama AFEV Créteil 11 juin 2014

    Merci pour ce témoignage qui nous montre que la religion peut être riche en enseignement et pas seulement une suite de contraintes comme beaucoup nous voudrait faire croire.

    Salutations

  • Amy 11 juin 2014

    Très beau témoignage, qui comme tout ceux que j’ai lu sur ce blog sont bien utiles. Encore un exemple sur le poids des préjugés et des « normes » sur notre apparence sur laquelle on voudrait nous enfermer…Tu fais bien « d’assumer » ton voile (si on peut dire ça comme ça) et de continuer à sourire ! bravo 🙂

  • Nezha 11 juin 2014

    Merci pour cet article ! J’étais aussi en train.de commencer à en écrire un sur le même sujet mais dans un autre axe ! Tu a tout à fait raison. Moi ma meilleure arme contre les intolérants est l’ignorance et le sourire comme toi pour les tolérants et j’en ai connu énormément cette année dans le monde associatif 😉 ! Mercii et bonne continuation

  • zouzou 12 juin 2014

    Triste témoignage. Non le foulard n’est pas juste un tissu. il est hautement religieux et politique.
    Alors dans la sphère privée soit mais pas au travail

  • Ta plus que sah to sah 13 juin 2014

    Quelque soit ton physique je confirme que tu restes la même. C’est pas le fait de porter le voile qui va te faire perdre ta folie et l’essentiel est que tu te sentes bien avec (ou même sans, moi je m’en fous ça me change rien).
    Et sans être musulmane, je respecte ton choix parce que c’est le tien et celui de personne d’autre !

  • JL 16 juin 2014

    Lorsque j’ étais enfant ma mère, pour aller à l’ église, mais aussi dans sa vie de chaque jour portait un foulard, elle était catholique pratiquante et cela ne posait pas de soucis particulier. Très clairement elle l’identifiait à sa pratique religieuse, et à presque 80 ans elle continue. Pourquoi autant de bêtises dites sur un voile, un foulard, une tenue. Sous un vêtement, il y a un cœur, une âme, de la joie, de la tristesse, bref il y a une vie, vie qu’il faut respecter. Alors jeune fille, si tu est bien dans ta peau, si tu est paisible dans ta vie , apaisée, alors vie ta vie à toi . Tu es libre de porter ton voile, et de le retirer si un jour tu le souhaite. La décision est la tienne et est respectable.

  • Tom 16 juin 2014

    Merci de ce témoignage

    « Contrairement aux idées qu’on se fait des femmes musulmanes voilées, nous ne sommes pas contraintes.  »

    Je ne suis pas certain que votre cas soit extrapolable à toutes les musulmanes. Ou alors je vous invite à citer votre source.

  • Quentin 18 juin 2014

    Je n’ai pas vraiment d’avis sur la question mais j’aimerai comprendre.
    Apparemment le voile n’est pas une obligation dans l’Islam. Rien n’oblige une femme à le porter, puisque comme tu le dis  » nous ne sommes pas contraintes ».
    Par ailleurs cela n’apporte apparemment aucun bénéfice spirituel, puisque ça ne fait pas évoluer ni en bien ni en mal puisque tu affirmes que « Je suis toujours la même personne ».
    Alors on n’est pas plus musulmane avec ou sans voile, cela n’a aucun effet de démonstration religieuse, ni de renforcement de la spiritualité. Admettons…
    Alors puisque le « foulard reste du tissu », l’intérêt de le porter revient seulement à se démarquer du reste de la société, à être originale, à brandir des valeurs différentes exposées au regard de tous, comme le fait de porter une mini jupe ou un pantalon à une autre époque.
    Si je poursuis ce raisonnement j’en viens à me demander quelles valeurs véhiculent ce morceau de tissu. Pour la mini jupe et le pantalon, c’était une revendication de liberté de la femme, d’égalité des sexes, de droit pour les femmes de disposer de leur corps.
    Quelles sont donc les valeurs véhiculées par le foulard? La liberté de s’habiller comme on le souhaite, certes, mais le foulard islamique à une histoire, il véhicule des traditions, une culture. Cette culture quelle est-elle? Pourquoi les femmes portaient-elles le voile dans les temps anciens?
    Comme je ne suis pas spécialiste, je me réfère à wikipedia. Voici ce qu’il est écrit:
    « Le Coran présente le voile comme un signe de reconnaissance des femmes de musulmans qui les met à l’abri des agressions extérieures. Néanmoins, les commentateurs musulmans ont souvent abordé le sujet sous l’angle de l’éthique musulmane qui favorise la primauté masculine »
    Ceci est extrait de: Éric Chaumont, article Voile, in M. A. Amir-Moezzi (dir.), Dictionnaire du Coran, éd. Robert Laffont, 2007, p. 924-926
    Donc d’une part le voile est un signe de reconnaissance qui sert à proclamer au reste de la société « je suis musulmane », après tout pourquoi pas. Mais pourquoi, quel est le but? Signifier aux hommes musulmans qu’il ne faut pas toucher à cette femme, pour la mettre « à l’abri des agressions extérieures » qui est un euphémisme pour ce que vous savez. Cela signifie-t-il en clair qu’une femme sans voile est soit une non musulmane, soit une fille de joie?
    D’autre part, les commentateurs musulmans abordent ce sujet « sous l’angle de l’éthique musulmane qui favorise la primauté masculine », donc le voile souligne que l’homme prime sur la femme, qu’ils ne sont pas égaux. Cela signifie-t-il en clair que le voile sert à faire comprendre à la femme qu’elle est inférieure à l’homme?
    Franchement, après réflexion, j’aurai préféré lire que le voile était porté parce que cela permettait de se sentir davantage dans la religion, que cela changeait la personne qui le porte, j’aurai préféré lire que c’était une contrainte religieuse qui permettait d’avoir un meilleur accès à la spiritualité, j’aurai aimé lire que cela conférait un certain bénéfice spirituel. ça je peux le comprendre et l’accepter.
    Mais finalement dire que ça n’est rien de tout cela, que c’est juste un morceau de tissu que l’on porte finalement par habitude, par tradition, et qui n’a l’air de servir qu’à se protéger du regard extérieur de mâles concupiscents et leur signifier qu’ils ont la primauté. Là non, je ne peux pas adhérer.
    Alors pourquoi faire le choix personnel de porter un voile? Je ne le comprends pas…
    Oui, c’est vrai, il fut un temps où les femmes portaient un voile pour montrer à peu près la même chose. Et puis on s’est dit que les hommes n’étaient pas des animaux qui sautaient sur tout ce qui bougeaient, que l’on pouvait éduquer les hommes, et que si ils se conduisaient n’importe comment ce n’étaient pas parce que la femme s’habillait légèrement, mais parce que l’homme n’avait pas de respect pour les femmes, qu’il était mal éduqué, et qu’il fallait qu’il se mette bien profondément dans le crâne que le corps de la femme n’était pas sa propriété.
    Et à partir de ce moment là la femme a pu s’habiller comme elle le souhaitait, même en voile, et c’est pour cela que malgré tout, quand je rencontre une femme voilée, moi aussi je souris, je lui parle normalement, je tolère sa manière de s’habiller, parce que pour moi c’est mon égal et je considère qu’elle a le droit de se vêtir comme elle le souhaite, c’est sa plus stricte liberté, même si je ne peux pas le comprendre. Parce que j’ai reçu cette éducation qui m’a fait comprendre que chacun s’habille comme il le souhaite, et que même si j’ai mon idée sur la question, si on ne m’invite pas à le donner, je le garde pour moi.
    Voilà j’ai donné mon avis, j’accepte, je tolère, mais désolé, je ne comprends toujours pas.

    • ummw 22 août 2015

      Je tiens à préciser que le voile en islam est obligatoire, que ce n’est pas qu’un bout de tissu, il est bel et bien obligatoire tout comme pour les chrétiens et les juifs ^^.

      Dieu (Allah) a dit : « Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. »(Sourate Al Ahzab Verset 59)

      Puis encore : Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès. » (Sourate An-nour Verset 31)

      Merci d’avoir lu mon commentaire, bisou ^^

  • Sofia 12 septembre 2015

    Moi aussi je porte le voile mais j ai 10 ans mais j e m en fichent des autre

    • kheira 11 décembre 2015

      Sincèrement mash Allah.

RÉAGIS