L’oeil de Camille – Ma grand-mère

ODC - Gd mère 2
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Chaque semaine, Camille (jeune et talentueuse photographe, vous allez vite vous en rendre compte !) partage avec nous l’un de ses clichés. Parfois deux, quand nous sommes chanceux. Prêts à en prendre plein les yeux ?!

Ma grand-mère.

La fin d’une vie ne signifie pas la disparition des souvenirs, bien au contraire. Sourire quand je la revois dans la cuisine, à l’heure du goûter.

Vivre jusqu’à 97 ans, c’est une leçon de vie pour tous, traverser les épreuves qu’elle a dû traverser, une leçon de courage et d’abnégation. Sa vie fut unique et courageuse.

C’était, selon mes critères, une grande dame. Elle a consacré sa vie à sa famille : 6 enfants, 11 petits-enfants et 11 arrière-petits-enfants. Elle nous a appris à bien grandir, avec des valeurs, des connaissances. Elle a consacré du temps à chacun d’entre nous. Elle nous a vu pousser, tous différents, mais avec un tronc commun : ce qu’elle nous a appris, que l’on se soit rendu compte de tout ce qu’elle nous apportait sur le moment, ou que l’on ait eu besoin de temps pour le réaliser.

Une grande dame, ça n’a pas besoin de faire de grandes choses : il suffit que des gens l’aiment, au-delà de tout.

ODC - Gd mère 1

On m’a beaucoup posé la question ces derniers mois : quel personnage public vous inspire, et pourquoi ? J’aurais pu répondre ma mère-grand, même si ce n’est pas une personne publique, parce qu’elle a réussi, en toute simplicité, sans se plaindre, en toute discrétion, à faire beaucoup. Alors non, elle n’a pas gagné de prix, eu sa photo dans le journal, prononcé des discours à l’assemblée, mais elle a veillé sur des générations d’enfants et d’adultes, et chacun d’eux a de superbes souvenirs avec elle.

C’est le plus important.

Camille Cohendy, 25 ans, étudiante à Marseille, originaire de Clermont-Ferrand

Crédit photos Camille Cohendy

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
TAGS :
6 RÉACTIONS
  • SEVIN 15 octobre 2015

    Bonjour,

    Merci pour ce que tu dis de maman tu as exprimé ce que je n’aurai pas su dire aussi bien +++++

  • Jean-Claude Sevin 16 octobre 2015

    Bonjour Camille et bravo pour cet éloge oh combien mérité et tout-à-fait exact. Tu l’as exprimé avec beaucoup de cœur et tes mots m’ont profondément touché. Quelles que soient nos convictions personnelles, elle n’a pu qu’être heureuse de voir tous ses enfants, petits-enfants et arrière-petits enfants réunis pour un départ qu’elle espérait depuis longtemps. De gros bisous à toi. Ton parrain.

  • SCHWEIGER Gilles 16 octobre 2015

    Ma mère était une grande dame, disponible, toujours prête à rendre service. Extrêment généreuse envers les autres. Elle a toujours donné la préférence à sa famille, mari, enfants, petits-enfants, arrières-petits-enfants. Sa vie n’a pas été un long fleuve tranquille et en 97 ans de vie, les cailloux ont parsemés sont chemin entre la perte trop rapide d’êtres chers, les aléas rencontrés que sont la guerre, soucis financiers et personnels.
    Malgré cela ou grâce à eux elle est toujours restée debout protégeant sa famille. Merci d’avoir eux une mère comme elle.

  • Cyrille Chamard 8 novembre 2015

    La gratitude que tu exprimes à travers ce portrait pudique et aimant est touchante par sa simplicité et sa sincérité.

  • jean fred 19 décembre 2015

    un sobre et beau portrait d’une grand mère comme beaucoup ont ou on pu avoir et comme beaucoup aurait aimé avoir. une drôle de conjugaison du verbe avoir pour un être simple mais qui a su donner tout l’amour qu’elle avait à donner. J’aurais pu y voir mes 2 miennes 🙂
    et puis, elles ne nous quittent jamais…

  • Mehdi Ben Ameur 1 juin 2016

    Vraiment Bravo Camille, Je vois très bien comme t’es attachée à ta grand-mère,
    C’est toujours bien garder l’âme de quelqu’un dans notre cœur, Ta grand-mère mérite cet hommage, elle est surement si fière de toi..

RÉAGIS