Eva A.

Eva A.14 mai 2019

"Instagram c'est la vie"

Le stage en entreprise c’est plus facile que le lycée

Un stage en entreprise de deux mois a conforté Eva dans l'idée que les cours au lycée l'ennuient et qu'elle veut rentrer au plus vite dans la vie active.

Par Eva A.14 mai 2019

Pendant ma première année de lycée, en seconde, j’ai effectué un stage de huit semaines que j’ai beaucoup apprécié. Je préfère travailler que d’aller à l’école. Travailler en entreprise, c’est la vie active ! Dans ma filière systèmes numériques, on a deux ou trois stages à faire.

Le stage était bien, en apprentissage de réparation. Je vendais des coques d’iPhone. Ca m’a vraiment donné envie de travailler car je bossais avec des adultes qui me traitaient comme une grande.

Premier jour de stage, je commençais à 10 h. Je finissais à 19 h. J’ai appris la notion de travail. Je faisais du commerce, je vendais du matériel informatique dans un petit magasin. Je faisais une heure de trajet chaque matin et chaque soir. C’était un peu chiant surtout à la fin, j’étais lassée.

J’ai quand même préféré travaillé que d’aller à l’école. Enfin, c’est surtout par rapport à l’apprentissage. C’est pas pareil que ce qu’on apprend à l’école. En stage, y a plus de pauses déjà ! Des fois j’avais trente minutes, une heure. Quand y avait rien à faire, j’étais en pause. Du coup, dès que y avait un truc à faire, je le faisais vite ! Et j’avais deux heures pour manger, tous les jours.

J’aimais bien le contact avec les clients : parler avec eux, leur donner des conseils, les aider à faire leurs choix. J’aimais aussi passer des appels, répondre au téléphone. Je me sentais comme une secrétaire en accueil ! Responsable quoi. Je passais des commandes sur ordinateur aussi. Contacts, numéros de clients, mon tuteur vérifiait juste.

Des fois, je me déplaçais pour donner des colis dans des villes qui étaient loin. Du coup, des fois, je rentrais plus tôt grâce à ça. Et puis c’était bien de pas être tout le temps dans le magasin. C’était cool de pas tout le temps rester à la même place. Et puis le mercredi et le dimanche, j’avais pas stage et c’est pas comme au lycée : j’avais pas besoin de réviser !

En deux capsules sonores, des lycéens du Val d’Argenteuil racontent leur vision du travail. Et ils préfèrent bosser qu’aller au lycée ! La première est à voir ici, la seconde !

Le lycée c’est chiant. Faut beaucoup apprendre pour suivre alors que le stage, tout est en place ! En dehors du lycée, je me débrouille mieux, je suis plus motivée. C’est plus facile de bosser parce que l’apprentissage c’est « avec les mains », c’est plus manuel. Les résultats sont meilleurs, plus rapides. Alors qu’au lycée, c’est chiant d’écouter ses profs pendant des heures, sans bouger. Quand c’est chiant ça me donne envie de dormir, mais pas quand c’est intéressant ! Ça dépend des cours. Les maths, ça me plait, le prof est drôle et je suis ! Les contrôles surprises ça me soule, car c’est pas prévu à l’avance. L’histoire, j’aime pas c’est trop compliqué.

Le lycée c’est supportable, mais je préférerais déjà bosser. Je veux faire du commerce pas forcément informatique mais être vendeuse. Je veux être dans la vie active alors qu’au lycée on est enfermés, sans clients, sans échanges, sans discussions. Le lycée, c’est la vie passive !

 

Eva, 17 ans, lycéenne, Achères

Crédit photo Unsplash // CC Square

TAGS :