Valentin Be.

Valentin Be.22 décembre 2016

Roux de 21 ans en service civique à l'AFEV Nancy. Je me suis perdu dans des études ne me correspondant pas, aveuglé par la désillusion et les débouchés que ça m'apporterait plutôt que de vraiment faire ce que j'ai envie de faire. C'est avec toutes ces années d'explorations dans le mauvais endroit que j'ai finalement pris conscience de ce que je voulais vraiment faire, où je voulais vraiment aller.

L’orientation est un jeu vidéo sans tuto

Valentin, 15 ans, élève en seconde générale, imagine son parcours comme une plongée dans un jeu vidéo. Allez, on allume la console, c'est parti !

Par Valentin Be.22 décembre 2016

flickr-jeux-videos-cc-steven-andrew
Crédit photo Flickr CC Steven Andrew

 

Niveau 1 – La découverte du jeu et son but.

Dans ce jeu, vous incarnez Valentin, 15 ans, 2nd6, résultats corrects, et choisissez sa voie pour son avenir. Vous devrez triompher de terribles adversaire tels que le BAC, les études supérieures, les revenus et plein d’autres !!!

– Hey, ça a l’air pas mal ce jeu. Allez ! On essaye. Bon alors, comment on joue ? Ah, merde, j’viens d’appuyer sur quoi là ? Euuuh, ok ! J’viens de passer en première STI. Ça a l’air pas mal, il y a plein de machines. Par contre tous les ordinateurs brillent. Bizarre… Mais très joli en tout cas !

 

Niveau 2 – Le choix qui détermine tout.

Suite à vos choix et actions, votre personnage évolue. Vous subissez une altération d’état : distraction par l’entourage. Vous obtenez le talent “Flemme”, qui vous empêche de vous motiver pour travailler !

– Aaah, c’est quoi ça ?! Je perds plein de stats ! Et c’est quoi ce bruit ambiant de fou ? J’entends même plus les dialogues… Aïe, une décision à prendre. Le chemin qui brille ou les portes ? Elles sont fermées et évidemment, pas de clés dans les environs. Bon, va pour le chemin qui brille !

 

Niveau 3 – La bonne décision ?

Vous venez d’arriver devant le boss BAC. Le chemin que vous venez de choisir détermine la suite du jeu. Bon Courage !

– Haha, il était facile ce boss finalement, une fois qu’on a compris les patterns. Je pense avoir choisis la bonne voie, ça brille de partout et c’est super lumineux et chatoyant.

 

game-over-flickr-cc-by-denis-bocquet
Crédit photo Flickr CC Denis Bocquet

 

Niveau 4 – Le combat de ta destinée.

Devant vous se dresse le grand Duc Informatique. Utilisez vos compétences pour le défaire. Attention à sa lumière aveuglante.

– Wow, il est énorme celui là. Ça ne va pas être de la tarte. Il a une défense solide en plus ! Ah, j’ai trouvé une faille, voila sa vie baisse ! Ah, non… La deuxième forme du boss… Putain, c’est pas la même chose. Aïe, aïe,aïe, ma vie baisse dangereusement… Putain !!! Je suis mort. Ah, non, c’est bon, j’ai une deuxième vie ! Bon allez, on ne refait pas les mêmes erreurs cette fois-ci ! Mais c’est pas vrai… Il est impossible ce boss, je suis encore mort. Pourquoi j’ai choisi cette route ?

 

Niveau 5 – Une seconde chance de trouver la bonne voie.

Game Over ! Vous pouvez recommencer au dernier checkpoint ! Les voies que vous avez choisi avant celui-ci ne pourront pas être modifiées.

– Putain, j’ai la rage. Bon, on va revenir sur nos pas et essayer d’ouvrir une de ces portes. Et où est-ce que je suis censé trouver les clés ? Ah ?! Mais ?!! Il y a le nom de mon personnage sur cette porte ! Comment j’ai fait pour passer à côté ? J’aurais pas dû suivre aveuglement la lumière… Bon ! Il me reste plus qu’à trouver la clé maintenant ! Tiens, d’ailleurs, c’est quoi cette touche ? Ah, mais ça ouvre l’inventaire ! Nan, mais j’y crois pas… J’ai toutes les clés dedans. Sérieux, vous pouvez pas prévenir ou un truc comme ça ? Bon ! Allez ! On l’ouvre cette porte !

 

flickr-cc-brian-rinker
Crédit photo Flickr CC Brian Rinker

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Niveau Final – Avancer. 

Toutes les clés sont entre vos mains, prenez le temps de regarder où vous aller.

 

Valentin, volontaire à l’AFEV Nancy

TAGS :

1 réaction

  1. Un peu simpliste comme conclusion : “Toutes les clés sont entre vos mains…”pour les chanceux. Mais j’aime bien le principe !