Moha M.

Moha M.5 avril 2018

J'aime la boxe française.

Les allers-retours Paris-banlieue, j’en abuse et ça m’use

Sa routine matinale, c'est bus-train-tram. Ses cernes l'accompagnent au lycée, quand il arrive à l'heure ! De la banlieue à Paris, Moha essaye de tenir le rythme.

Par Moha M.5 avril 2018

Cette année, je suis inscrit dans un lycée à Paname, dans le 12ème. C’est assez loin de chez moi. J’habite en banlieue, à Aulnay-sous-Bois.

Quand j’commence à 8h, j’vais me lever à 6h15 ! Ça me pète les couilles de me lever très tôt, de taper des longs trajets.

Je mets 1h05 pour arriver, en prenant un bus, un train et un tram. Je me lève, je prends 20 minutes pour me préparer, prendre un petit-déjeuner et je sors.

Je vais à l’arrêt de bus et j’attends le bus pendant 5 à 8 minutes. Ça dépend. Une fois arrivé à la gare de Villepinte, je prends mon RER qui lui met 6 minutes, voire plus. Une fois dedans, je fais 11 arrêts jusqu’à Cité Universitaire. Là, je prends enfin mon tram et je fais encore 11 arrêts. Je m’arrête à Montempoivre et je suis arrivé.

Je vieillis avant l’âge

Mais ça, c’est quand tout va bien ! Des fois, c’est encore plus long. En comptant les malaises, les grèves du RER B, j’arrive souvent en retard et je rate des cours. Comme certains profs ne savent pas que j’habite loin, je risque de me faire engueuler. Ça me soule. Pour eux, c’est mon problème. Ils disent que je n’avais qu’à me lever plus tôt.

Layssa habite dans le Val d’Oise. Elle se plait dans sa petite ville tranquille proche de la forêt. Sauf quand il faut aller bosser à Paris… La ligne H est son deuxième bureau !

Je me mange des courbatures, je commence à avoir des cernes. En fait, dès que je vais en cours, je suis fatigué, j’ai mal au dos, j’ai les jambes lourdes. Mais ça va, j’arrive à suivre. Je vieillis avant l’âge ! Si on rajoute à ça mes entrainements de boxe trois fois par semaine et les devoirs à la maison, j’ai peu de temps pour me reposer. Franchement, à 21h max je suis couché.

Je suis un peu déçu d’être dans un lycée loin de mes potes et de chez moi, mais je sais que ma mère a fait une dérogation pour m’envoyer dans le 12ème pour que je travaille plus et je l’en remercie car j’ai de meilleures notes comparé aux années précédentes où je bavardais et séchais mes cours.

 

Moha M., 17 ans, lycéen à Paris, Aulnay-sous-Bois

Crédit photo Flickr // CC Bladsurb

TAGS :