ZEP

ZEP16 novembre 2019

On compile, on interroge, on résume. Parce que, parfois, nous aussi on a des choses à vous dire !

Football féminin : des gradins au terrain

Le foot, ça réunit, ça inspire... mais c’est aussi un terrain de lutte féministe. Imène et Zohra sont footballeuses et pour elles, les filles c'est aussi balle au pied.

Par ZEP16 novembre 2019

À la ZEP, on relaie des témoignages, des histoires, des vécus mais parfois on les compile ! Bienvenue sur « Sample », le podcast qui mélange, superpose et confronte les voix des jeunes pour donner à entendre notre société. On va parler football féminin avec Zohra, 14 ans, et Imène, 24 ans. Dix années les séparent et pourtant un même combat les relie : prouver que les femmes aussi ont toutes leur place dans le football. Moi c’est Yasmine, votre accompagnatrice tout au long de ce podcast.

Toutes nos créations sont disponibles sur les plateformes de podcast !  Spotify, Apple Podcast, SoundCloud, Pippa et Youtube.

Cet été, dans pas mal de cités de la région parisienne, ont été organisées des « CAN de quartier » ; des tournois de foot où les joueurs sont regroupés par pays d’origine (Algérie, Mali, Maroc, Mauritanie…). Ils s’inspirent de la Coupe d’Afrique des Nations, la compétition de football la plus importante en Afrique.

Dans mon quartier de La Noé, à Chanteloup-les-Vignes, on a aussi eu une CAN. C’était mémorable ! Bon, j’avoue j’avais un peu le seum car l’équipe des Comores, mon pays originaire, a perdu mais j’ai quand même célébré la victoire du Mali, c’était mérité.

Pour une fois, le foot avait réussi à réunir les mamans, les papas, les jeunes, les moins jeunes, les filles, les garçons autour d’un terrain de foot ; c’était assez fou. C’est l’un de mes meilleurs souvenirs de cet été mais avec du recul, y avait pas de filles sur le terrain. Ça, Imène, 24 ans, l’a tout de suite compris, et c’est pour ça qu’elle a décidé d’organiser la première CAN féminine dans son quartier du 18ème arrondissement de Paris, à la Goutte d’Or. Elle nous raconte comment elle a fait passer les filles des gradins au terrain.

Pendant huit ans, Ihlem a fait, contre son gré, « un sport de fille ». À 13 ans et contre l’avis de ses parents, elle réalise mon rêve : jouer dans une équipe de  football féminin et se qualifier pour des championnats.

Le foot ça réunit, ça inspire et ça peut même être une manière de s’engager… être un terrain de lutte féministe quoi. Dans le même élan, Zohra, 14 ans a toujours voulu jouer au foot, n’en déplaise aux garçons. Malheureusement, faute d’effectif, il n’y a pas de club dans son quartier. Pendant longtemps, elle a été obligée de jouer dans le club avec les garçons et puis au fil de l’eau, elle a réussi à monter un club de football féminin dans sa ville.

Comme quoi, le foot, c’est pas que taper dans un ballon.

« Quand j’ai joué en club, y avait que des garçons, j’étais la seule fille. […] Mais faut vous montrer, faut pas rester dans un coin ! » Zohra, 14 ans

Vous avez écouté Sample, un podcast qui mixe la parole des jeunes pour une meilleure écoute de notre époque.

 

Imène, 24 ans, salariée, Paris

Zohra, 14 ans, collégienne, Chanteloup-les-Vignes

Crédit photo Unsplash // CC Dony Cocacola

Podcast : Yasmine Mady // Prise de son/témoignages : Chaya Fontana et Yasmine Mady // Réalisation et montage : Elliot Clarke

TAGS :