Mehdi M.

Mehdi M.21 février 2019

Juste un mec sympa !

Dans ma cité, on ne fait pas de piano, alors j’ai appris sur internet

Il y a un an, j'ai décidé de me mettre au piano. Totalement autodidacte, je m'entraîne jour et nuit avec des tutos sur Internet pour prof.

Par Mehdi M.21 février 2019

Ça m’est tombé dessus comme ça. Dans ma famille, personne ne joue d’un instrument. L’envie de faire du piano m’est venue il y a un an, en regardant des vidéos de gens qui se filmaient en train de jouer sur Instagram et Youtube. Je me suis dit : « Pourquoi pas moi ? Peut-être que moi aussi je peux faire la même chose… » Je n’ai jamais pris de cours. Je suis complètement autodidacte.

Mon père était contre le fait que j’achète un clavier, alors que j’avais déjà tout : la PS4, le moto-cross, le téléphone… Il ne disait pas que c’était un truc de fille, mais je sentais bien que, dans le fond, c’est ce qu’il voulait dire.

Ça ne m’a pas empêché d’en acheter un, en secret, avec l’aide de ma mère qui m’a toujours soutenu dans tout, tant que ça ne me met pas en danger. Elle me disait : « Pourquoi pas ? Ça peut t’aider à être calme. »

Du coup, l’année dernière j’ai acheté un synthé à 150 euros sur le Bon Coin et là, j’ai beaucoup appris. Au début, je me contentais d’appuyer sur les touches une à une, sans faire d’accord majeur ou mineur. Mais progressivement, je me suis mis à jouer des mélodies comme « Bella Ciao » ou le début de la « Lettre à Élise », puis des choses de plus en plus difficiles.

Dans ma cité, on ne joue pas au piano

Aujourd’hui, je peux passer des heures à regarder un tuto pour apprendre un morceau. Le secret, c’est la répétition, encore et encore. Ça t’oblige à être patient. Tu regardes trois secondes de vidéo, tu arrêtes, tu essayes de reproduire. Et si tu n’y arrives pas, tu remets en arrière et ainsi de suite. Je joue au moins une heure par jour et même parfois la nuit. Quand je n’arrive pas à dormir, je mets mon casque et je laisse courir mes doigts. Je finis souvent par avoir mal partout !

Là où j’habite, à Tremblay (93), à la Cité de la paix, les mecs ne jouent pas vraiment du piano. Mais je ne suis pas le seul non plus. Maestros_93 a appris le piano tout seul lui aussi. Il a vachement de succès sur les réseaux sociaux, il a même des likes de Booba. Mes potes aussi trouvent ça plutôt cool d’avoir un talent. L’autre point positif, c’est que ça marche pas mal avec les filles. Ça leur fait briller les yeux…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

« 7 fille » J’espère que c’est validé pour vous l’équipe ! 🎹✔️⚔️ #MusicByMaestros #rapfrancais #rapfr #piano

Une publication partagée par MaestroStyle 😅 (@maestros_93) le

Crédit vidéo Instagram // © Maestros_93

Ça m’arrive de jouer dans des centres commerciaux quand il y a un piano dispo. Il y a des gens qui s’arrêtent, t’es stressé car tu as tous les regards sur toi, tu ne dois pas jouer une fausse note et ensuite, tout le monde t’applaudit et tu souffles.

Dans ces moments-là, ce qui me plaît, c’est de pouvoir apporter du plaisir aux gens. D’habitude, je suis plutôt timide et j’ose pas forcément, mais avec le piano, c’est différent : une fois que je suis lancé, je suis lancé… Quand je joue, je ne parle à personne, personne ne me dérange : c’est MON moment. Je suis face à moi-même, je dois me surpasser. C’est comme une obsession : hier, je ne savais pas jouer, aujourd’hui, je dois savoir.

Mon objectif maintenant, c’est d’acheter un vrai piano droit, ça coûte entre 1500 et 2500 euros. Ça me plairait de prendre des cours, mais ça coûte cher aussi. Alors je regarde des vidéos sur Internet et ça me suffit.

Aujourd’hui, je joue de tout : des morceaux comme The Crave ou bien des musiques de manga comme Eriones. Je suis fier d’avoir réussi à apprendre cet instrument tout seul, juste avec des vidéos. C’est ça qui est génial avec Internet : on peut tout apprendre à partir du moment où on a la volonté et qu’on est motivé.

 

Mehdi, 15 ans, lycéen, Tremblay-en-France

Crédit photo Pixabay // CC0 Pexels 

TAGS :

3 réactions

  1. Hello Medhi !
    Je suis très touchée par ton envie d’apprendre le piano, et j’ai envie de t’aider à concrétiser ton rêve ! Si tu es tenté par quelques cours de piano bénévoles, n’hésite pas à me contacter !
    Charlotte 🙂

  2. C’est cool de pouvoir partager ses aventures. 😉

  3. Bravo. Poursuis tes rêves