Meyna D.

Meyna D.2 juillet 2018

Dans la vie, je suis assez perfectionniste avec moi-même.

Ma religion m’empêche de devenir actrice

Meyna rêve d'être comédienne. Mais sa mère, de confession musulmane, l'incite à renoncer à cette vocation précoce, car supposée contraire aux préceptes religieux.

Par Meyna D.2 juillet 2018

Depuis l’âge de dix ans, j’ai des milliers de rêves que je voudrais exaucer comme devenir styliste, chanteuse ou danseuse… Malgré cette imagination débordante, une chose qui me tient à cœur m’empêche de rêver : ma religion.

En entrant en Sixième, je voulais devenir l’une de ces actrices qui figurent dans les séries les plus populaires du monde comme Stranger Things ou Prison Break. Celles qui se trouvent tout le temps au centre de l’attention, qu’on admire et qui déplacent des foules rien qu’en marchant dans la rue. Je voulais faire partie de cette classe sociale car je pensais qu’en faisant partie de ce milieu, je mènerais la belle vie et que tout serait plus facile…

Un jour, alors que j’étais assise dans le salon avec ma mère, elle m’a demandé quel était mon but dans la vie, quel métier je voulais exercer quand je finirais mes études. J’ai hésité à lui parler de mes rêves, car je craignais sa réaction. J’ai finalement sauté le pas. Étonnamment, elle a été très compréhensive, mais elle espérait quand même qu’un jour, je changerais d’avis.

Mes envies ou mes croyances ?

Elle m’a expliqué que dans le monde dans lequel on vivait actuellement, ça serait très difficile de postuler ou même de participer à des films ou des séries qui respectent l’éthique islamique comme, par exemple, le port du voile. Dans ma famille, nous sommes de confession musulmane et nous sommes très attachés à notre culture et nos coutumes.

Ma mère pense que c’est incompatible avec le métier d’actrice. Elle m’a aussi expliqué que c’était un milieu “débridé”, que ça m’amènerait à faire des choses que je n’ai pas le droit de faire, comme boire, fumer ou prendre de la drogue. Après ça, je me suis posé un milliard de questions sur ce sujet, mais je n’ai pas cherché à trouver de réponses.

Ma mère avait touché un point sensible. Je me suis remise instantanément en question. Est-ce vraiment ce que je voulais ? Faire passer mes envies avant mes propres croyances ? Me baser sur la religion est très important pour moi, je ressens toujours le besoin de croire en quelqu’un ou quelque chose, et je pense que cette confession me convient spirituellement. Le métier d’actrice n’est pas contraire à ma religion, mais malheureusement, je pense que ma mère a raison : je dois renoncer à mon rêve.

 

Meyna, 14 ans, collégienne, Paris  

Crédit photo © Diaphana Production // Divines (film 2016)

TAGS :

6 réactions

  1. Bonjour, je pense que tu devrais réfléchir pourquoi tu veux être actrice, si c’est juste pour la gloire et l’argent ou parce que tu aimes vraiment ce métier. Faire du théâtre en loisir pourrait déjà te donner un aperçu du métier. Bien sûr, pour t’en sortir il faut savoir se qui t’importe vraiment dans la vie, du c’est ta religion ou tes rêves. J’espère que tu ne regretteras pas tes choix, bon courage.

  2. Salam alzykum. Etre actrice c’est un reve qui passe dans la tête dz beaucoup de jeunes.
    Je suis sur Toulouse et je fais partie d’une association de cinéma. Je suis voilée et je suis actrice benevole. Ici nous sommes realisatrices, scenaristes et actrices.
    Ta mère a raison quand elle te dit que le cinéma n’est pas compatible avec l’Islam. Du moins pas le cinema “industriel””. Mais dis toi que tu peux écrire et réaliser tes propres films. T’en vivra peut être ou peut être pas ça c’est autre chose. Mais tu peux faire des films. Le cinéma est accessible à tout le monde.
    Fb de mon asso : les bobines sauvages.

    Tu peux nous écrire et me demander.

  3. salam , fais tes propres films

  4. Hello !

    Au final, la question que tu te pose, c’est un problème de hiérarchisation de valeur. Est-ce que tu préfère la valeur de respect de la religion/ des croyances/ des traditions ou la valeur plus individuelle “je réalise mes rêves, je m’épanouis individuellement”
    Je ne sais pas si ça peut t’aider mais il existe un test psychologique plutôt sérieux qui aide à déterminer quelles valeurs sont vraiment importantes pour toi.

    https://www.youtube.com/watch?v=OqInPOy50p4&t=221s

    http://www.psychomedia.qc.ca/tests/questionnaire-des-valeurs-par-portraits

  5. Dans les colonnes de ZEP, il est sidérant de constater que la religion est toujours une saloperie faisant éclater même les familles aimantes…

  6. Dans une optique journalistique, il nous est difficile de parler de religion “en général” et de ses apports spirituels. Nous essayons de faire parler les jeunes de leurs pratiques concrètes, des effets de la religion sur leur quotidien, leurs relations. Ceux qui veulent en parler racontent souvent ce qui pose problème (souvent l’intolérance extérieure) mais aussi comment ça les aide ! Creuse donc un peu sur notre site !
    Les jeunesses sont multiples et nous essayons simplement de les relayer, à notre échelle.