ZEP

ZEP29 mai 2020

On compile, on interroge, on résume. Parce que, parfois, nous aussi on a des choses à vous dire !

Au collège, les filles sont jugées sur leur style

J'ai toujours aimé porter des jupes et des robes. Mais au collège, mes camarades n'étaient pas de cet avis. Je n'avais le droit qu'à des réflexions sexistes...

Par ZEP29 mai 2020

Charge mentale, contraintes vestimentaires, harcèlement de rue… Le sexisme a différents visages. Hawa, Yvanna et Djery n’ont que 17 ans, mais il s’est invité depuis bien longtemps dans leur quotidien. À la maison, à l’école, dans la rue, les injonctions à être et à se comporter « comme ci » ou « comme ça » quadrillent leur vie.

Yvanna a subi des injonctions à la pudeur. Quand elle portait des robes ou des jupes soit-disant trop courtes, les réflexions fusaient. Surtout des autres filles !

« Au collège, quand tu mettais une jupe ou une robe, c’était mal vu. La moitié des personnes se demandent où tu vas habillée comme ça. »

Des réflexions violentes et misogynes qui venaient bien plus des filles du collège que des garçons.

« Entre femmes, elles avaient cette petite liberté de se dire que, comme elles sont des femmes, elles avaient le droit de me donner leur avis. »

À cet âge-là, Yvanna n’avait pas encore l’assurance et le recul qu’elle a aujourd’hui. Alors sous la pression et le sexisme, comme beaucoup d’autres filles, elle a cédé.

« J’ai cessé de m’habiller comme je le voulais pour plaire aux autres, pour ne pas avoir cette image collée derrière mon dos… »

Ce recul, elle le doit à des modèles féminins autres que ceux qu’elle avait jusqu’alors ; des artistes influentes et féministes qui luttent contre le sexisme et revendiquent leur droit à s’habiller comme elles le souhaitent.

« Comme ces femmes sont beaucoup écoutées, par des hommes et par des femmes, ce problème devient beaucoup plus visible. »

Dans le premier épisode, nous retrouvions Hawa. Elle, c’est en famille qu’elle fait les frais du sexisme. Chez elle, les femmes font tout et les hommes s’en foutent.

Pour 86% des Françaises, la violence du sexisme est aussi présente dans les rues : insultes, harcèlement, agressions… Le harcèlement de rue, Djery l’a vécu alors qu’elle n’était qu’en quatrième. Témoignage à retrouver prochainement dans le dernier épisode de cette série.

 

Yvanna, 17 ans, lycéenne, Noisy-le-Sec

Prise de vue et montage © La ZEP – Elliot Clarke // Sous-titres : Amadou Sall // Musique © Ködama – Black Cloud (Mamie’s Record)

TAGS :