Avatar

Marion G.9 octobre 2019

Mon village c’est mort… ma jeunesse m’attend à Paris !

Depuis mon village, je rêve d'aller à Paris, parce que chez moi y a rien à faire... J'ai hâte de prendre mon envol pour vivre ma jeunesse !

Par Marion G.9 octobre 2019

60% des jeunes vivent au cœur de petites et moyennes villes, ainsi que dans les espaces ruraux. Cette majorité n’a pourtant pas les mêmes chances que ceux qui habitent les grandes métropoles : moins de structures culturelles et éducatives, fracture numérique, manque de transports en commun… [Le Monde, février 2019] Alors comme beaucoup d’entre eux, Marion n’espère qu’une chose : s’installer à Paris. Pour voir autre chose, mais surtout pour profiter de sa jeunesse qui, dans son village, ne respire pas le dynamisme !

« J’habite carrément à la campagne. Vraiment. Y a que des champs vers chez moi ! Le fait d’habiter ici… j’ai pas loupé des choses de ma jeunesse, ça fait partie de ma vie, mais je pense que j’aurais pu faire d’autres choses, encore plus que maintenant. Alors tout ce que j’ai envie de faire c’est d’avoir mon bac pour aller à Paris et pouvoir vivre ma jeunesse ! »

Fanny aussi a grandi dans un village. Son « enfance baba cool » elle en est fière ! Au point d’en faire une pièce de théâtre. A l’heure de l’engagement climatique, peut-être que la ruralité a du bon ? « Mes parents et ma campagne m’ont rendue écolo »

 

Marion, 17 ans, lycéenne, Aulnay-sur-Mauldre

Crédit photo Pexels // CC Pragyan Bezbaruah

Prise de son : Inès Edel-Garcia // Montage vidéo et sous-titrage : Clément-Amadou Sall et Léa Robert

TAGS :