Avatar

Elise P.30 juillet 2020

« Ça fait pute, tu sors pas comme ça sinon c’est fini ! »

Mon ex ne voulait pas que je mette des tenues qui dévoilent trop mon corps. Mais je ne me suis pas laissée faire car mon style ne regarde que moi.

Par Elise P.30 juillet 2020

J’étais avec un mec depuis cinq mois, un gars grave possessif et jaloux. Il ne supportait pas qu’un autre mec me regarde. Et les commentaires qu’il faisait sur mes habits étaient dénigrants, pour me rabaisser, me faire me sentir mal et me pousser à changer de style. Donc j’essayais de me mettre moins en valeur pour éviter un max de conflits. 

Mais, un jour, j’ai décidé de sortir de cette règle et de mettre une robe pour sortir avec mes copines. Juste parce que j’avais envie quoi. J’aime bien être féminine et bien apprêtée, pas forcément pour quelqu’un, juste pour moi. Et comme à mon habitude, je me suis prise en Snap. Pas dans le but de l’énerver, c’était juste ma tenue et j’ai l’habitude de me snapper. Je l’ai envoyé à mes amis et à lui et il a suffi d’une minute pour qu’il me tombe dessus en me disant : « Où tu sors comme ça ? », « Ta robe, elle est trop moulante, c’est super déplacé comme tenue ! »

Je n’ai pas compris pourquoi il a réagi comme ça, parce que je lui avais répété à de multiples reprises que je ne comptais pas aller voir ailleurs (je crois c’était ça, sa plus grande crainte). Du coup, je l’ai pas trop calculé, et je suis quand même sortie comme ça. 

Ivanna a toujours aimé porter des jupes et des robes. Mais au collège, ses camarades n’étaient pas de cet avis. Elle n’avait le droit qu’à des réflexions sexistes et des injonctions à la pudeur… Mais elle a décidé de ne plus les écouter !

Plus les jours avançaient, plus je me rendais compte qu’il essayait de m’imposer une nouvelle façon de m’habiller. Il me faisait de plus en plus de remarques :

« Cette robe, elle fait pute, tu sors pas comme ça sinon c’est fini ! »

« Tu mets pas ça, t’es ma meuf, pas celle de tous les mecs. » 

« Je suis pas ton petit ami pour que tu sortes comme ça ! »

« Ton haut, il est super court, tu bouges pas avec ça, je suis pas un gros pd sah. » 

Je voulais lui montrer qu’il n’avait pas à me commander

Plus les jours passaient, plus il voulait m’empêcher de porter tel haut car il le considérait comme trop court. Il ne voulait pas que je porte de vestes courtes car il ne supportait pas qu’on voie mes fesses, mes formes, et j’en passe. On s’est grave embrouillés à ce sujet, de très très grosses embrouilles juste pour des pauvres bouts de tissus. Mais je me suis toujours dit que personne n’allait me dire ce que je devais porter, et encore moins lui.

Et, un jour, j’ai décidé de lui demander si mon haut allait bien avec mon jean, car je n’étais pas sûre de ma tenue. Comme à son habitude, une nouvelle critique. C’était la remarque de trop, donc je me suis grave énervée et j’ai modifié entièrement ma tenue. J’ai alors décidé de porter un haut où on voyait mon ventre (un style de haut qu’il n’aimait pas), une veste en cuir courte (veste qu’il n’aimait pas non plus) et un jean ordinaire. Je voulais lui montrer qu’il n’avait pas à commander ma façon de m’habiller quoi ! Je ne suis pas le genre de fille à vouloir m’habiller pour « aguicher » d’autres garçons. Juste, je n’aime pas qu’on décide de mes tenues, de mes vêtements, sachant que ma propre mère ne me dit rien. Alors pourquoi, lui, il pourrait ? 

Il devrait m’accepter, avec mon caractère et mon style

Je pars du principe qu’une fille peut s’habiller comme elle veut avec des vêtements moulants, amples, robes, jeans, joggings, jupes, etc., tant que le respect, la fidélité et la confiance sont là. Je ne vois pas pourquoi, nous les filles, nous devrions nous plier aux règles de notre petit copain. JAMAIS je ne lui interdirais à lui de porter tel ou tel vêtement. Les mecs, eux, portent toujours des joggings alors que ça moule quand même les fesses, mais personne ne dit rien. Quand c’est une meuf qui en met, ça devient tout de suite mal vu : c’est « une pute ». Alors que ce n’est qu’un simple bas de vêtement !

Du côté de Chaïma, ce sont ses parents qui veulent décider pour elle… qui sera son compagnon. Une situation qui la perturbe et la fait se sentir en permanence sous contrôle.

Pour ma part, si mon mec était beau et bien apprêté, je serais tellement fière de marcher dans la rue près de lui. Nous sommes toutes libres de porter ce que l’on veut tant que ça nous plaît à nous, et personne ne peut porter de jugement sur ça. J’ai simplement pris la décision de ne pas l’écouter, car ma mère m’a toujours dit que, si un mec sortait avec moi, il devait m’accepter comme j’étais, avec mon caractère et mon style.

 

Elise, 15 ans, lycéenne, Rambouillet 

Crédit photo Unsplash // CC Sharon McCutcheon

TAGS :