• Joanna D. - 22 janvier 2018 - 1 mn

    Quand Joanna est arrivée dans son lycée du XIIe arrondissement de Paris, son quotidien s’est trouvé chamboulé. Elevée à Saint-Germain, elle passe aujourd’hui pour la bourgeoise de sa classe…

    Joanna D. - 22 janvier 2018 - 1 mn

    Au lycée, on me traite de bourge

    Quand Joanna est arrivée dans son lycée du XIIe arrondissement de Paris, son quotidien s’est trouvé chamboulé. Elevée à Saint-Germain, elle passe aujourd’hui pour la bourgeoise de sa classe…

  • Wall M. - 20 janvier 2018 - 2 mn

    Ado, Wall a dû faire un choix : faire « du business » et de l’argent « facile » ou suivre des études et rester dans les clous de la légalité…

    Wall M. - 20 janvier 2018 - 2 mn

    Plutôt que de dealer, j’ai choisi d’étudier

    Ado, Wall a dû faire un choix : faire « du business » et de l’argent « facile » ou suivre des études et rester dans les clous de la légalité…

  • Manon L. - 19 janvier 2018 - 3 mn

    Manon avait 9 ans quand ses parents ont divorcé. D’un seul coup, seule avec sa mère, elle a dû assumer plein de responsabilités. Tout ça pour finalement, à 14 ans, se retrouver dans un foyer…

    Manon L. - 19 janvier 2018 - 3 mn

    Un jour, j’espère, je dirais : ça n’a pas été facile, mais j’ai réussi…

    Manon avait 9 ans quand ses parents ont divorcé. D’un seul coup, seule avec sa mère, elle a dû assumer plein de responsabilités. Tout ça pour finalement, à 14 ans, se retrouver dans un foyer…

  • Thomas - 18 janvier 2018 - 2 mn

    Qui a la clé de la bonne orientation ? Pour Thomas, l’important est de bien se connaitre. Faire des erreurs, arrêter ses études, les reprendre, cela fait partie du processus. Titulaire d’un BEP dans l’hôtellerie. Le voilà en route pour un Master à Sciences Po.

    Thomas - 18 janvier 2018 - 2 mn

    Du lycée hôtelier à Sciences Po, j’ai pris mon temps et c’est tant mieux !

    Qui a la clé de la bonne orientation ? Pour Thomas, l’important est de bien se connaitre. Faire des erreurs, arrêter ses études, les reprendre, cela fait partie du processus. Titulaire d’un BEP dans l’hôtellerie. Le voilà en route pour un Master à Sciences Po.

  • Nina L. - 17 janvier 2018 - 1 mn

    Anne ne voulait jamais faire entrer sa copine Nina chez elle. Un jour, exposé oblige, elle lui a ouvert la porte de son appart’…

    Nina L. - 17 janvier 2018 - 1 mn

    Le jour où j’ai découvert que ma pote vit dans la pauvreté

    Anne ne voulait jamais faire entrer sa copine Nina chez elle. Un jour, exposé oblige, elle lui a ouvert la porte de son appart’…

  • Vlad V. - 16 janvier 2018 - 1 mn

    Depuis tout petit, Vadim voit des grands avoir la belle vie grâce au trafic. Du grossiste au revendeur qu’il est, il nous explique le business…

    Vlad V. - 16 janvier 2018 - 1 mn

    Lycéen, je suis aussi vendeur de beuh !

    Depuis tout petit, Vadim voit des grands avoir la belle vie grâce au trafic. Du grossiste au revendeur qu’il est, il nous explique le business…

  • Fatoumata - 15 janvier 2018 - 2 mn

    En CM1, pour faire plaisir à une nouvelle copine, Fatoumata a commencé à lire des mangas. Pas le choix, il fallait bien s’intégrer ! Surprise : elle a aimé. Beaucoup. Etudiante, Fatoumata en a conscience : les mangas font aujourd’hui totalement partie d’elle. Mieux, ils lui permettent d’affirmer sa personnalité, de se distinguer.

    Fatoumata - 15 janvier 2018 - 2 mn

    Les mangas m’ont permis de m’intégrer

    En CM1, pour faire plaisir à une nouvelle copine, Fatoumata a commencé à lire des mangas. Pas le choix, il fallait bien s’intégrer ! Surprise : elle a aimé. Beaucoup. Etudiante, Fatoumata en a conscience : les mangas font aujourd’hui totalement partie d’elle. Mieux, ils lui permettent d’affirmer sa personnalité, de se distinguer.

  • ZEP - 14 janvier 2018 - 6 mn

    En deux capsules sonores, des lycéens du Val d’Argenteuil racontent leur vision du travail. Et ils préfèrent bosser qu’aller au lycée !

    ZEP - 14 janvier 2018 - 6 mn

    Le travail c’est mieux que l’école ?

    En deux capsules sonores, des lycéens du Val d’Argenteuil racontent leur vision du travail. Et ils préfèrent bosser qu’aller au lycée !

  • Marguerite Stern - 12 janvier 2018 - 2 mn

    A 26 ans, Marguerite, militante féministe et ancienne Femen, a déjà été harcelée sexuellement de nombreuses fois, par des hommes inconnus ou proches, vieux ou jeunes… Elle se souvient. Avec douleur.

    Marguerite Stern - 12 janvier 2018 - 2 mn

    Plus de quinze ans de harcèlement !

    A 26 ans, Marguerite, militante féministe et ancienne Femen, a déjà été harcelée sexuellement de nombreuses fois, par des hommes inconnus ou proches, vieux ou jeunes… Elle se souvient. Avec douleur.