Le jour où j’ai pris conscience de ma capacité à agir !

Impact
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Cela faisait déjà quelques années que je la cherchais sans la trouver, ma voie. La seule chose dont j’étais sûre, c’était que je voulais être utile, que mon futur boulot ait du sens.

J’ai eu la chance d’intégrer Sciences Po. Une fois entrée, on dit que le plus dur est fait… pas si sûr. Quatre ans plus tard, dans la même école, j’en étais toujours au même stade : perdue, sans idée de ce que je voulais faire. Cela peut paraître un peu surprenant. Dans une “grande école”, tu es censée la trouver ta voie. Mais non, je ne trouvais nulle part le « sens » que je cherchais.

La culture de l’erreur qui fait avancer

J’en étais à peu près là dans ma tête quand, en janvier dernier, je m’inscris à un cours d’entrepreneuriat social, le seul du nom, proposé un semestre par an à l’époque. Je ne sais pas ce que c’est, mais ça sonne bien. J’aime l’association des mots entrepreneuriat et social.

Des entreprises qui cherchent l’impact social avant le profit, cela m’intrigue, cela m’attire. Mais pour être honnête, je n’y crois pas trop. C’est pendant ce cours que je découvre Euforia, une association suisse depuis sept ans organise des formations-actions pour les jeunes de 16 à 30 ans. Avec pour objectif de montrer que chacun, à son niveau, peut participer au changement de société. Leur mot d’ordre : “ThinkBig, Start Small”. Leur état d’esprit : la oops culture (l’erreur fait avancer), la joie de vivre et l’optimisme. Je découvre leur événement phare,  imp!act, et me rends à Genève pour y participer. Au moment d’y aller, j’avoue être un peu sceptique. Cela a l’air super sur le papier, mais je doute du fait que moi aussi, je puisse changer les choses concrètement.

Imp!act, c’est trois jours et demi pendant lesquels 50 jeunes de 18 à 30 ans se penchent sur leurs forces, leurs passions, leurs valeurs, les problématiques qui les touchent… à travers plusieurs activités plus motivantes les unes que les autres.

Un réel besoin d’agir

Je rencontre d’autres jeunes qui ont envie de se bouger, et on découvre ensemble que c’est possible. Après cette prise de conscience, des équipes se forment autour de différents projets sociaux et environnementaux testés sur le terrain puis présentés à des experts et à un jury pour des retours positifs et constructifs. Dernière étape : la décision : « On le continue ce projet ou pas ? » Aucune obligation, nous ne sommes pas tous des entrepreneurs sociaux dans l’âme ! Mais chacun repart motivé et prêt à changer son mode de consommation, à faire du bénévolat dans une ou des associations, bref, à se bouger pour faire changer les choses ! Je suis rentrée donc réveillée, consciente de ma capacité à agir. Et je décide que mon premier engagement sera l’organisation d’un imp!act, le premier du nom en France.

Cette décision, je ne la prends pas seule. Au départ, on se lance à deux. Plusieurs études publiées sur l’engagement des jeunes et quelques discussions plus tard, certains chiffres ressortent : pour 70% des jeunes français la société française ne leur donne pas les moyens de montrer ce dont ils sont capables. Ou encore 80% des jeunes français pensent que le service civique devrait être obligatoire… Nos recherches mettent en lumière un réel besoin de passage à l’action au sein de notre génération.

Passez à l’imp!act

Depuis cette phase de recherche, tout est allé très vite, de deux nous sommes devenus 14. Une vraie famille ! On apprend tous énormément de cette expérience, on flippe à chaque nouvel obstacle, mais on se serre les coudes et on finit toujours par en rire. On s’inspire de notre mentor suisse : joie de vivre et optimisme, sans oublier la culture oops ! Et petit à petit, grâce à la motivation de chacun, imp!act Paris prend forme.

imp!act, c’est génial à organiser donc, mais encore plus à vivre en tant que participant ! Alors si vous aussi vous êtes en recherche de sens, si vous aussi vous avez des choses à dire sur les grands problèmes qui vous entourent, si vous aussi vous ne voyez pas comment nous, jeunes, nous pouvons mettre en œuvre des solutions concrètes… Passez à l’imp!act Paris du 19 au 22 novembre !

Découvrir son potentiel d’action

On ne compte pas s’arrêter à ce premier événement, des imp!act, dans nos rêves les plus fous, il y en aura bientôt aux quatre coins de la France, pour permettre à tous les jeunes qui le souhaitent de découvrir leur potentiel d’action, concret, bien réel ! Pour cela, on aura besoin de gens motivés pour organiser des imp!act un peu partout. Alors si cela vous intéresse, prenez contact avec l’équipe imp!act Paris : elodie.mouterde@gmail.com. Au fait,  au cas où vous ne l’auriez pas encore compris, je l’ai enfin trouvée, ma voie !

Élodie, 22 ans, étudiante + stagiaire chez SynLab, Paris

Crédit photo imp!act

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
TAGS :

RÉAGIS