J’ai lu le programme du Front National et j’ai peur

Logo_FN
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Voter, c’est exprimer son opinion par un vote. Voter, c’est donc montrer son accord avec les idées du parti auquel nous donnons notre voix. Assommée par les résultats du premier tour des régionales, j’ai voulu comprendre.

Ne pas voter, c’est se taire

Voter blanc, c’est ne voter pour aucun parti, aucun candidat, aucune liste électorale, aucune opinion politique. L’abstention c’est autre chose… J’ignore s’il existe une explication à l’abstention. C’est vrai, c’est chiant de devoir prendre cinq minutes de son temps pour aller voter un dimanche. C’est chiant quand la veille tu t’es bourré la gueule et que tu te tapes une gueule de bois monstrueuse. C’est chiant, je le sais et pour cause… dimanche dernier, ça a été dur d’émerger pour aller mettre mon bulletin dans l’urne, mais j’y suis allé ! J’y suis allé car c’est mon devoir de citoyenne française. J’y suis allé car c’était prévu. Le vote est un droit en France. Il n’est pas obligatoire, mais ne pas voter, c’est se taire, c’est laisser les autres prendre la parole pour soi. Mais je peux comprendre l’abstention. En revanche, ce que je ne comprends pas, ce sont les résultats de dimanche dernier !

 FN, qui a lu le programme ?

Face à l’incompréhension, l’ignorance est la seule explication à laquelle je parviens. Ceux qui ont voté l’extrême droite ne peuvent pas connaître le programme du parti. Non, ce n’est pas possible. Je reste optimiste et j’ose espérer qu’ils ont voté par provocation (pour les plus « futés ») et par ignorance des fondements du parti d’extrême droite (pour les moins « malins »). J’ose l’espérer, car voter « bleu marine », c’est voter pour ça :

« La France inscrira dans sa Constitution « la République ne reconnaît aucune communauté ». »

« La double nationalité ne sera plus autorisée en dehors des cas de double nationalité avec un autre pays de l’Union européenne ; les personnes concernées seront amenées à choisir entre les deux nationalités. »

« Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières. »

« Rétablissement de la peine de mort ou instauration de la réclusion criminelle à perpétuité réelle. »

« L’insécurité à l’école doit être traitée de la même manière que l’insécurité en général : tolérance zéro. Les établissements les plus dangereux seront équipés de portiques de détection des métaux, même temporairement. »

Je m’arrêterai là pour les extraits. Le programme du parti est en ligne. Je n’ai rien inventé et du reste, je me demande bien comment on peut imaginer de telles choses en 2015…

Cette France n’est pas ma France

Je t‘invite à le lire ! Oui, je t’invite à le lire, toi qui as voté dimanche pour ce parti ! Es-tu sûr d’être d’accord avec ses fondements ? Es-tu prêt à vivre et à accepter une telle régression de notre pays, la France ? Je t’incite à le lire, toi qui a cette petite conscience politique, humaniste et solidaire. Diffuse-le auprès de tous ceux qui pensent que l’extrême droite peut être une réponse rapide et adaptée à leurs peurs. Explique-leur que ce serait bafouer toutes les avancées politiques, démocratiques, éducatives et humaines que notre histoire a mis tant de temps, de sang et de larmes à instaurer. Explique-leur car ce n’est pas possible, ils ne l’ont pas lu ! Non, ce n’est pas possible…

Voilà pourquoi j’ai honte des résultats du premier tour des régionales. J’ai honte car cette France n’est pas ma France (ce n’est pas la tienne, ce n’est pas la leur non plus, n’est-ce pas ?) J’ai honte car cette France n’est pas celle pour laquelle beaucoup de nos ancêtres se sont battus. J’ai honte car cette France va à l’encontre de ses propres valeurs : de notre liberté, de notre égalité et de notre fraternité. J’ai honte car nous sommes un pays démocratique, éduqué, développé, européen et nous en sommes réduits à « ça ». J’ai honte.

Ne pas se désolidariser

Après la honte, c’est la peur qui me submerge. Je n’ai pas peur du terrorisme, je n’ai pas peur des migrants. Ce dont j’ai peur, c’est de leurs justifications ! J’ai lu le programme du Front National et j’ai peur ! Je revois cette carte de la France teinte de « bleu marine » et j’ai peur.

Nous sommes aujourd’hui sur le devant de la scène internationale. Ils se foutent bien de notre gueule ceux qui ont pleuré avec nous lors des attentats. Ils ont raison… il faut vraiment être cons pour faire passer l’extrême droite à la tête de nos régions trois semaines après ! Et eux, ils se frottent bien les mains ceux qui veulent que nous devenions racistes, intégristes, extrémistes dans cette nation qui n’aura plus de sens refermée sur elle-même.

Citoyenne du monde, citoyenne européenne et citoyenne française, je ne veux pas de cette France. Comme l’union contre le terrorisme d’hier, c’est l’union contre la progression d’un parti de la haine, de la terreur et de la division qui soit prévaloir aujourd’hui. Nous, citoyens français, nous ne devons pas nous désolidariser.

J’ose espérer que ceux qui ont voté dimanche dernier ont seulement fait preuve d’ignorance ou de provocation. Ah non, je sais… la gueule de bois a été tellement douloureuse en ce dimanche 6 décembre 2015 pour 28% des français qu’ils se sont trompés de liste en l’insérant dans leur bulletin de vote. Evidemment, ça ne peut qu’être ça : une mauvaise gueule de bois…

Azra HV, 25 ans, étudiante, Nancy

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone
4 RÉACTIONS
  • Ernest 8 décembre 2015

    Depuis quand le communautarisme est un progrès?

  • jeff 10 décembre 2015

    Révisons nos partiels l’histoire d’avoir un truc a défendre…

    Quand je lis le programme du FN je vois plus de libre arbitre, de libertés individuelles et moins de choix pour tout le monde, personnellement je n’ai envi de me sacrifier pour personne. C’est un extreme oui mais c’est la première fois qu’il se fait autant entendre et ça au moins si les partis classiques ne veulent pas le comprendre le FN risque monter inéluctablement

  • lightdyx 11 décembre 2015

    T’es pas la seule à avoir peur ! Et pas la seule à te demander COMMENT c’est possible qu’en en soit là en 2015, je te rassure. Non le FN ne représente pas (toute) la jeunesse !

  • Superman 13 décembre 2015

    J’ai lu et j’approuve le programme du FN… Pourquoi? Reprenons les extraits de l’article:

    ###voter « bleu marine », c’est voter pour ça :

    « La France inscrira dans sa Constitution « la République ne reconnaît aucune communauté ».###

    Oui aucune communauté… Pourquoi diviser encore et toujours notre pays? Pour nous monter les un contre les autres? Nous vivons ensemble en France… Je ne vois pas le problème? Le communautarisme est une plaie pour notre pays!

    ###« La double nationalité ne sera plus autorisée en dehors des cas de double nationalité avec un autre pays de l’Union européenne ; les personnes concernées seront amenées à choisir entre les deux nationalités. »###

    Je suis d’accord avec cet affirmation! Pourquoi… Choisir sa nationalité, c’est s’affirmer! Vous choisissez d’être Français, de faire grandir et prospérer mon pays, j’en suis heureux. Vous choisissez une nationalité étrangère, vous êtes le bienvenu dans mon pays, vous participez à son essor mais attention vous avez décidé de n’être qu’un « invité ». Dans les deux cas, vous vous pliez aux règles et aux lois de la France. En tant que Français et particulièrement en tant qu’étranger respectez mon pays sinon vous ne pourrez plus rester en France…

    ###« Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières. »###

    On sait tous maintenant (les attentats de Paris) que la libre circulation des personnes engendre un risque maximal. Alors oui une frontière n’est jamais 100% étanche. Mais si l’on pouvait limiter un peu le danger. Savoir qui rentre et qui sort de notre territoire… Schengen est une bêtise sans nom! Du moment que je suis dans l’un des pays de l’union européenne, je peux faire ce que je veux, aller où je veux. Si les frontières extérieures de l’Europe étaient « étanche », il n’y aurait pas (moins) de problème.

    ###« Rétablissement de la peine de mort ou instauration de la réclusion criminelle à perpétuité réelle. »###

    Je suis pour la peine de mort pour ces monstres qui ont mérité leur sort! Cela ne me pose strictement aucun problème de conscience… Concernant la perpétuité réelle, une fois de plus quel est le problème? Appeler « perpétuité » une peine de 29 ans maximum en France, vous ne trouvez pas que c’est à mourir de rire? Après 29 ans, n’importe quel criminel est donc devenu une personne bien et mérite la liberté? Non, certains actes mérite la prison à vie ou la mort… Certaines personnes choisissent de s’exclure elles-mêmes de la société en commentant des actes ignobles, qu’elles en assument les conséquences! Un violeur, un pédophile, un tueur (etc) mérite-t-il la clémence? Jamais! Si vous souhaitez vivre avec ces personnes c’est votre problème, pas le mien.

    J’adore toujours ces discours « bien-pensant », la peine de mort c’est mal, il faut aider les personnes condamnées, etc… Les pôôôôôôvres! Non, dans les limites des lois de mon pays (je pense par exemple à l’irresponsabilité pénal pour les personnes psy), chacun est responsable de ses actes et doit en assumer les conséquences… Que faut-il faire pour mériter son sort à vos yeux? Si je commets un acte terroriste en tuant 200 enfants après les avoir torturés, c’est suffisant? Soyons un peu sérieux…

    ###« L’insécurité à l’école doit être traitée de la même manière que l’insécurité en général : tolérance zéro. Les établissements les plus dangereux seront équipés de portiques de détection des métaux, même temporairement. »###

    De même, je ne vois pas le problème? On parle de portiques pour détecter les métaux… Vous m’auriez montré un document dans lequel apparaît ceci « Les établissements écoliers Français les plus dangereux seront sécurisés par l’armée et des fouilles corporelles intégrales seront opérées sur les élèves », j’aurais été le premier choqué. Mais là, on parle bien de portiques… Vous vous offensez autant quand vous passez un portique à l’aéroport? Non, car là, ça frise la parano quand-même… Vous avez consulté récemment? Non… Vous devriez…

    Bref, je vous propose de relire à tête reposé le programme du Front National. Rien de dramatique, aucune apologie du nazisme ou du racisme comme on peut le lire dans les médias. Certes, il s’agit d’un parti nationaliste, il ne s’en cache pas. Depuis quand aimer son pays est-il mauvais? Les américains adorent leur pays, on ne leur crache pas à la gueule pour autant… En France il faut tuer des centaines de personne pour que l’on sorte les drapeaux. C’est ça qui est bizarre…

    Et oui une personne qui vote FN n’est pas un vieux haineux raciste vivant à la campagne dans la peur de l’étranger. Nombre de jeunes actifs ouvrent les yeux et constatent que nous ne vivons pas dans le monde des bisounours! Je souhaite que mon pays retrouve sa souveraineté nationale, qu’il se protège dans ce monde troublé, que la justice règne, que mes compatriotes français passent avant les autres, etc…

    Chère Azra HV, 25 ans, étudiante à Nancy… Pour que vous vous fassiez une idée de la personne qui vous parle. Je suis un homme, âgé de 34 ans, je vis en Aquitaine. Je vote Front National, je ne m’en cache pas, je n’en ai pas honte.

    Si vous le souhaitez, je suis à votre disposition pour répondre à vos questions.

RÉAGIS