Carine H.3 juillet 2018

Je suis française mais je parle plus le chinois que le français.

Au collège, ma langue pose problème

S'exprimer en français, pas évident quand ses parents ne parlent pas la langue. Au fil de sa scolarité, Carine a appris à maîtriser le français et à sortir de son isolement... mais pas encore totalement.

Par Carine H.3 juillet 2018

Mes parents sont Chinois. J’ai commencé à parler en français à deux ans et demi quand je suis entrée en maternelle, en petite section. Au début, à l’école, je ne parlais pas. J’étais perdue dans ma tête, je pensais à ce que je faisais ici, mais un peu plus tard, en grandissant, j’ai réussi à m’adapter et surtout, à m’intégrer à l’école.

Mes parents ont commencé à apprendre le français avant ma naissance mais, je ne sais pour quelle raison, ils ont arrêté et ont un peu oublié.

Dès la primaire, je me suis sentie mieux, c’est à ce moment-là que mes parents ont commencé à s’appuyer sur moi et à recommencer à apprendre la langue française. Quand ils ont besoin, je leur traduis quelques mots. Ils me présentent aussi à leurs amis pour les aider avec quelques traductions. J’ai également aidé mes petites sœurs à maitriser les deux langues. Quand on est chez nous, on parle français et chinois, on mélange.

Je ne comprends pas toujours tout

Au collège, j’ai une amie chinoise qui me parle presque tout le temps chinois. Elle a des difficultés en français et les sujets de conversation avec elle sont très importants pour moi, je parle donc moi aussi en chinois. Je n’ai plus vraiment de difficultés en français, j’ai fait de grands progrès, mais je n’arrive pas toujours à trouver les bons mots, ceux dont j’ai besoin, alors qu’en chinois, j’y arrive. Et je veux réussir à bien m’exprimer pour qu’elle comprenne.

David aussi est franco-chinois, ses parents le poussent à cultiver ses racines mais lui, il prend le meilleur des deux cultures !

Par contre, quand mes autres amies sont avec nous, elles se sentent isolées. Elles me font des remarques, me disent qu’elles ne comprennent rien, qu’il faut parler en français parce qu’on est en France et que sinon, elles aussi vont parler dans leurs langues (algérien, portugais, pakistanais). Ce qu’elles ne savent pas, c’est que moi aussi ça m’arrive de me sentir isolée dans leurs discussions de groupe, je ne comprends pas toujours tout, mais je n’arrive pas à leur dire.

J’essaye de faire des efforts pour éviter qu’elles se sentent isolées, je connais trop cette sensation. J’ai déjà essayé de leur traduire, mais c’est difficile, je ne trouve pas les mots exacts. Je souhaite m’ouvrir aux autres, mais je n’y arrive toujours et ne sais pas vraiment comment faire. Mais je poursuis mes efforts…

 

Carine, 15 ans, collégienne, Paris

Crédit photo AdobeStock // © Moritz Wussow

TAGS :

2 réactions

  1. Carine, je te trouve très courageuse de faire tout ses efforts pour te faire comprendre. Autant le français est une langue très difficile; pour d’autres pays; autant le chinois l’ai pour nous (même si j’aime cette langue). Je te conseille de lire ce que tu aime dans ta langue maternelle et de traduire, faire des exercices de traduction, t’aidera à t’améliorer. Tu peux aussi regarder des films/dramas/séries en français et te mettre les sous-titres en chinois (ou mettre en chinois avec les sous-titres français), cela peux aussi t’aider. J’espère que mes conseils t’aideront à mieux évoluer dans le français, et a comprendre tes amis autant qu’elles te comprendront mieux. Bon courage Carine, j’admire beaucoup ta volonté, tes parents devraient être fiers de toi ! 😉

  2. Je trouve ça très bien que tu puisses parler dans les deux langues. Si ça peut te rassurer, apprendre une langue est long, mais ça viendra !
    J’aurais tendance à te conseiller les mêmes choses que Sarah avec les séries : les sous-titres. Mais pas seulement. Je crois comprendre que ton plus gros problème est le vocabulaire. Peut-être pourrais-tu demander à ton/ta prof de français (si ce n’est pas déjà fait) de te conseiller des lectures qui te permettront d’accroître ton vocabulaire en français ?

    Tes amies ont raison, il faut parler français, mais il ne faut surtout pas perdre sa langue natale ! Jamais ! Une autre langue c’est une énorme richesse du point de vue de l’ouverture d’esprit, de la manière de raisonner, de comprendre le monde. Surtout deux langues si différentes que le français et le mandarin !