Delix

Delix5 août 2018

Mes objectifs dans la vie sont de réussir tout en profitant. Il est assez difficile pour moi d’aller vers les autres car je suis de nature timide, mais j’essaie de surmonter cette timidité chaque jour. Ma devise est : « Traite les autres comme tu aimerais être traitée. »

Métisse, j’avais honte de mes cheveux frisés, plus maintenant !

Delix a longtemps considéré que seuls les cheveux lisses étaient beaux. Aujourd'hui, elle a réussi à accepter ses cheveux et à s'accepter elle-même !

Par Delix5 août 2018

Je suis métisse et mes cheveux sont frisés. Lorsque j’étais petite, j’étais assez complexée par la nature de mes cheveux, étant donné que toutes mes amies avaient les cheveux lisses. Je ne pense pas que mes amies me voyaient différemment à cause de cela, mais à certains moments, je me sentais tout de même différente. J’avais souvent droit à des remarques du genre « pourquoi tu ne te lâches jamais les cheveux ? » ou encore « tu as des cheveux à tresses, pourquoi ne t’en fais-tu pas ? » Cela renforçait ma timidité.

Pour atténuer cette différence, je me suis donc fait lisser les cheveux. Je me sentais alors comme mes amies, car pour moi, avoir de beaux cheveux, c’était forcément des cheveux lisses et longs. Je me trouvais belle et le fait que les autres me le disent aussi me rendait plus confiante.

Mes cheveux peuvent être lâchés comme les autres

A mon entrée au collège, il y avait plus de diversité, mais personne n’avait les mêmes cheveux que moi. Je voyais ça comme un point faible, je me faisais tous les jours un chignon et cela commençait à m’agacer : je voulais du changement. J’ai donc dit à ma mère que je voulais me défriser les cheveux. Elle n’y voyait aucun inconvénient étant donné qu’elle le faisait depuis des années, comme beaucoup de femmes à l’époque. C’était à la mode et cela l’arrangeait car elle n’aurait plus à passer des heures à me coiffer. Mes cheveux sont devenus moins bouclés et plus fins. Ça les a aussi abîmés.

Aujourd’hui, je regrette ce geste. Avec le temps et les nouvelles tendances, j’ai appris à accepter mes cheveux frisés et à en faire une force. J’ai commencé à voir de plus en plus de filles aux cheveux frisés se les lâcher, dans la rue, sur les réseaux sociaux ou à la télé. Je pense que sans la nouvelle mode du « curly hair », j’aurais eu plus de mal à accepter mes cheveux. Ma sœur aussi a commencé à se les lâcher et je la trouvais vraiment belle.

 

Delix, 15 ans, collégienne, Paris

Crédit photo Flickr // CC Devin Trent

TAGS :

1 réaction

  1. On n’est jamais satisfaits de ce que l’on a… je suis blanche, mais j’avais les cheveux frisés avant. A cause d’un incendie ils ont brûlés et j’ai perdu mes boucles (radical haha ! xD) mais j’adorerais les avoir de nouveau bouclés ! Je conclurais en citant une célébrissime phrase de Coco Channel : “la mode se démode, le style, jamais” !

    Les cheveux bouclés/frisés/crépus/etc. c’est magnifique ! Autant en profiter !