Avatar

May16 juin 2020

Solo voyageuse, et même pas peur

Mon record : 40 pays ! Depuis quatre ans, je voyage seule aux quatre coins du monde. Oui, les femmes aussi ont droit à l'aventure !

Par May16 juin 2020

Voyager seule quand on est une femme, c’est trop dangereux ?

La première fois que j’ai parlé de mon envie de voyager seule, on m’a dit que j’étais « folle ». En lisant des articles sur Google, je me suis dit : « Ah oui ça a l’air dangereux quand même. » Très facilement, on peut se laisser décourager et abandonner l’idée. « Trop dangereux pour une femme », « Tu vas t’ennuyer seule », « Tu vas dormir toute seule dans une chambre d’hôtel, t’as pas peur ? » 

On me dit que je suis courageuse…

J’ai toujours fait très peu attention à l’avis des autres et j’aime particulièrement les défis. Alors quand on me dit « non t’es folle tu vas pas faire ça », je FONCE. Pour mes parents, au départ j’ai un peu rusé. Mon premier voyage seule c’était pour les études, j’ai fait mon stage de BTS à Londres. Du coup, c’est passé crème. Choisir une première destination solo c’est stressant, alors commencer avec une destination qu’on connaît ça aide. Ça m’a permis de ne pas penser au côté « danger » car je me disais : « Oh ça va c’est Londres quand même. »

Voyager seule lorsqu’on est une femme noire peut être un défi. RTL a réuni les témoignages de plusieurs #Blackpackeuses, ces femmes noires qui sillonent le monde entier et ont crée un groupe Facebook spécialement dédié, qui réunit près de 10 000 personnes !

Les gens ont l’air vraiment surpris quand je dis que je voyage seule. Mes amis aussi étaient surpris même s’ils savaient déjà que « May, elle est folle de toute façon ». Ce sont surtout les réactions des connaissances et des personnes qui ne me connaissaient pas vraiment qui m’ont amusée. On me dit que je suis « courageuse » alors que… c’est qu’un voyage, c’est à la portée de toutes.

Aujourd’hui, j’ai voyagé seule en Angleterre, Autriche, Afrique du Sud, Mauritanie, Éthiopie, Tanzanie, Colombie, à Cuba, au Canada, Sénégal, Panama ainsi qu’aux États-Unis.

Des hommes aventuriers, oui. Mais une femme ?

Plus jeune, autour de moi j’avais très peu de référence « voyage » féminine et encore moins qui me ressemblaient. Dans mon entourage, les femmes voyageaient avec la famille, avec des amis, mais aucune ne voyageait seule… QUELLE IDÉE de voyager seule pour une jeune femme ? On n’a jamais vu ça.

Des hommes aventuriers ça oui, il y en a plein. Que ce soit dans des émissions TV (type « J’irais dormir chez vous »), dans les dessins animés de notre enfance (Pokémon, etc.), et même dans les films. On nous présente toujours des aventuriers qui voyagent seuls, mais très rarement des femmes. Je pense que le fait de vouloir voyager c’était un peu ça aussi : aller chercher la représentation, car pour moi ce n’était pas possible qu’il n’y en ait pas.

C’est pour ça que sur les réseaux sociaux je partage plus mes voyages solo que mes voyages avec mes amis. J’essaie de montrer que oui, on peut voyager seule. Et surtout : oui, on peut voyager seule en étant une femme noire. Depuis que j’ai commencé à partager mes solo trip, j’ai reçu énormément de retours de femmes qui hésitaient, qui avaient des appréhensions et qui ont finalement franchi le cap « grâce » à mes posts. Rien que d’en parler, ça me fait chaud au cœur et ça me rend tellement fière et heureuse. Voir de plus en plus de femmes voyager et les rencontrer aux quatre coins du globe, c’est mon goal !

May poste régulièrement les photos de ses voyages sur sa page Instagram. Elle a également une chaîne Youtube où elle partage ses péripéties et ses bons plans pour voyager sans se ruiner !

 

Voyager seule, ça fait grandir et gagner en confiance en soi. Je pense que toutes les femmes devraient au moins une fois voyager seules dans leur vie. On est souvent cantonnées aux « voyage entre amis », « en famille », parce que c’est « normal », alors qu’un mec qui voyage seul c’est « la base ». Mais non, on peut voyager seule, découvrir seule, s’ouvrir au monde seule, aussi. Que ce soit en sac à dos, avec nos talons ou notre meilleur make-up, cela ne change rien au fait qu’on puisse aller à l’aventure.

Le danger est partout de toute façon

À chaque fois qu’on me dit « QUOI ? Tu vas aller dans ce pays seule ? Mais c’est dangereux !!! », je réponds que le danger est partout : le danger a toujours été partout pour les femmes, et il y a des hommes partout non… ? Voyager seule, ce n’est pas plus dangereux que de se balader dans les rues de Paris seule. On ne le contrôle pas autour de nous, pas plus à l’autre bout du monde qu’à deux pas de chez nous. Alors il ne faut pas se limiter ni se mettre de barrières.

Inès a quant à elle décidé de ne plus prendre l’avion pour voyager. Elle a pris conscience de l’empreinte carbone du trafic aérien et a décidé d’adapter ses vacances à ce nouvel engagement.

Pour ma part, dans ma tête c’est « Yolo, arrivera ce qui doit arriver » ! Cet état d’esprit m’a quand même fait me perdre dans la jungle de Tayrona en Colombie après le coucher du soleil donc, heu… je vais faire plus attention désormais. Malgré ça, je respecte les règles des « solo voyageuses » comme : voyager léger, faire en sorte de toujours garder ses papiers/argent dans une pochette collée à son corps (banane par exemple), ne pas rentrer trop tard le soir… Je prends également toujours de la connexion internet (carte sim locale) au cas où je serais perdue afin de pouvoir passer un appel, un SOS ou simplement m’orienter avec Google Maps. Des petites règles qui peuvent paraître anodines, mais qui sont très importantes.

Alors tu préfères le danger en bas de ton bat’ ou le danger sur une plage paradisiaque ?

 

May, 24 ans, entrepreneuse, Paris 

Crédit photo @maywest_

TAGS :

2 réactions

  1. Jaime beaucoup ton état d’esprit que je partage totalement!
    Tu as une bien jolie façon de présenter les choses et tu alies bien le côté débrouillarde et tu simplifie les recherches.
    Merci pour ça et continues de nous transporter!!

  2. Super article ! Ça remplit mon ventre de courage et d’excitation pour faire ce que je veux. : un tour de l’Europe en solo